Journée internationale de la paix : l’ambassadeur du Mali auprès de l’Unesco distingué pour ses actions en faveur de la culture

Samedi 26 Septembre 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ambassadeur permanent du Mali auprès de l’Unesco, Oumar Keita, a reçu lors de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre, à Paris (France), au siège de l’Unesco, la médaille d’argent pour ses actions en faveur de la culture.

C’est le président de l’organisation non gouvernementale (ONG) du département des Affaires économiques et sociales de l’Organisation des Nations unies (ONU), pour la promotion des échanges culturels entre la France et la Chine, Bernard Sok qui a remis à Oumar Keita ce diplôme de la médaille d’argent pour ses actions en faveur de la culture du Mali, de l’Afrique et de l’humanité. Mais aussi pour avoir partagé la connaissance du savoir et savoir-faire du processus de la création mis en évidence par le Cercle d’études scientifiques Rayer (CESR).

En effet, cette découverte qui a vu le jour grâce à la Sculpture du Baiser de 1905 de Brancusi dont il est le premier ambassadeur a également démontré l’origine africaine de la culture chinoise. Oumar Keita, par son travail, a permis une large diffusion de ces découvertes au sein des pays membres de l’UNESCO.

« Je suis très heureux de recevoir les ambassadeurs de la Ligue mondiale du droit au bonheur venus à l’UNESCO en cette Journée internationale de la paix pour distinguer les efforts et actions de l’Afrique et du Mali… Les mots me manquent pour vous exprimer mon émotion et ma gratitude suite à la Distinction honorifique que le président Bernard Sok m'accorde en raison de mes actions en faveur de la culture du Mali, de l’Afrique et de l’humanité, mais aussi pour avoir partagé la connaissance du savoir et savoir-faire du processus de la création mis en évidence par le CESR », a-t-il déclaré en guise de reconnaissance.

En effet, cette découverte dont il est le premier ambassadeur a également démontré l’origine africaine de la culture chinoise. Oumar Keita a permis une large diffusion de ces découvertes au sein des pays membres de l’UNESCO et il en est fier. Une telle reconnaissance lui fait chaud au cœur, mais l’oblige également à l’humilité.

« Ainsi, je tiens à adresser aujourd’hui mes plus sincères remerciements à la Ligue mondiale du Droit au bonheur représentée par ses ambassadeurs Thierry Rayer et Sok. Cette haute distinction me conforte dans la voie que j’ai choisie, celle de l’humanisme, et me donne encore plus de courage et surtout de détermination pour le chemin qui reste à parcourir, aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle en faveur de la Culture », a poursuivi l’ambassadeur Oumar Keita, avant de souhaiter un prompt rétablissement à la présidente Murielle Van Boxem qui pour des raisons sanitaires n’a pu se joindre à eux pour lui remettre la Colombe au Trèfle d’or qui a été décernée au Mali pour ses actions dans le domaine des arts et de la culture.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo : Oumar Keita, entouré de Thierry Rayer et Bernard Sok (crédit photo/ DR)

Notification: 

Non