Journée nationale de l’arbre : la prochaine édition sera célébrée à Ngo

Jeudi 20 Septembre 2018 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Située à 250 km de Brazzaville dans le département des Plateaux, la localité recevra, le 6 novembre, les activités relatives à l'événement qui seront couplées à l’ouverture de la foire aux plants à la pépinière d’Ombima, à quelques kilomètres de ce district.

Après le village Bambou-Mingali, dans le district d’Ignié, où le Congo a célébré l’année dernière la Journée nationale de l’arbre, sous les auspices du président du Sénat, Pierre Ngolo, Ngo prend le relais avec cette fois-ci une activité à valeur ajoutée outre le planting des arbres : la foire aux plants.

Elle a été organisée pour la première fois à Brazzaville, en novembre 2017, afin de meubler le premier Symposium sur la Journée nationale de l’arbre qui visait à pallier les difficultés de la population à s’approvisionner en plants.

Pour le directeur général de l’Economie forestière, Joseph Moumbouilou, qui animait récemment une conférence de presse à propos de cette journée, « les objectifs de la foire aux plants sont non seulement d’établir un contact entre la population et les producteurs de plants mais également de valoriser le métier de pépiniériste ».

Il est question, par ailleurs, de poursuivre à l’intérieur du pays la sensibilisation liée à ce métier et son rôle, a fait savoir Faustin Joseph Dembi, directeur du Service national de reboisement. Lors de la foire, une pléiade d’essences forestières et fruitières va être présentée. « Il s’agit de faire en sorte que ce marché soit diversifié. Une véritable occasion pour accompagner tous ceux qui veulent produire des plants », a soutenu, pour sa part, Lambert Imbalo, coordonnateur du Programme national d'afforestation et de reboisement.

Si à Brazzaville, lors de la première édition, la foire a regroupé pendant un mois douze exposants dont des pépiniéristes et enregistré plus de trois milles visiteurs parmi lesquels plus de huit cents acheteurs, à Ngo, l’initiative veux aller au-delà des chiffres attendus.

Pour tenir ce pari, Joseph Moumbouilou a invité les pépiniéristes, sociétés de reboisement, associations impliquées dans l’afforestation et le reboisement, à aller s’inscrire auprès des services de la direction générale de l’Economie forestière pour participer à la foire aux plants.

« La Journée nationale de l’arbre est un événement important dans le développement durable de notre pays, parce qu’elle nous rappelle la nécessité vitale du planting des arbres », a rappelé Joseph Moumbouilou. « Le 6 novembre, chaque Congolais est donc appelé à planter un arbre partout où il se trouve sur le territoire national », a-t-il lancé.

La Journée nationale de l’arbre a été institué par le président de la République, Denis Sassou N’guesso, en 1984. Célébrée chaque 6 mars au début, elle a été déplacée au 6 novembre de chaque année pour respecter le calendrier pluviométrique du Congo.

 

 

Quentin Loubou

Légendes et crédits photo : 

Joseph Moumbouilou (au centre), Lambert Imbalo à droite et Faustin Joseph Dembi lors de la conférence de presse

Notification: 

Non