Judo : des kits de protection contre le coronavirus remis aux ligues de la Bouenza et du Niari

Mardi 4 Août 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une délégation de l’association sportive Tosa-obika s’est rendue, du 31 juillet au 2 août, dans les départements de la Bouenza et du Niari, pour remettre le matériel de protection contre la Covid-19.

Après plusieurs mois de suspense liés à l’évolution de la pandémie à coronavirus sur le plan national, les ligues départementales de judo et disciplines associées de la Bouenza et du Niari ont, totalement retrouvé le sourire. C’est suite à l’importante visite d’une délégation de l’association sportive Tosa-obika conduite par le président Francis Ata que ces structures ont renforcé la liste de leurs outils de travail.

Tosa-obika qui vise l’épanouissement du judo au Congo et sur le plan international a, en effet, enclenché une opération de distribution du matériel de lutte contre la pandémie à coronavirus, ainsi que des outils de travail aux différentes ligues du Congo. Ce sont finalement celles du Pool en juin, de la Bouenza et du Niari qui ont été les premiers bénéficiaires de cette opération salvatrice.

Dans la Bouenza, les judokas ont été dotés, le 31 juillet, en présence du maire du premier arrondissement de Nkayi, Jean Claude Mamemina, et de l’inspecteur des sports et de l’éducation physique, Mouaya Patrice, de plus de cent bavettes, cent quatre-vingt ceintures et près de cent kimonos. Une manière de permettre à cette ligue de non seulement lutter contre la Covid-19, mais aussi de préparer la reprise des  compétitions sportives qui, à en croire le président de la Ligue de la Bouenza,  Arhin Stanislas, seront toujours relancées.

 « Lorsque je regarde la grandeur et le moment auquel ce geste crucial est arrivé, je ne peux que remercier le donateur. Nous étions abandonnés et aujourd’hui la Ligue de la Bouenza retrouve le sourire grâce à l’initiative de Tosa-obika du président Ata. Ces initiatives louables manquaient à notre sport », a indiqué Arhin Stanislas.

Il a, par ailleurs, ajouté que ce geste augure un très bon avenir du judo congolais. « Depuis 2016, nous n’avons presque pas pratiqué notre noble art à cause du statu quo qui règne au sein de la Fédération ».

A Dolisie, les membres de cette association ont débuté leur séjour en présentant les civilités, le 1er août, au préfet du département du Niari, Baron Frédéric Bozock. Par la suite, ils se sont rendus au CEG de l’Unité où, dans le strict respect des mesures barrières contre la Covid-19, comme à Nkayi, les délégués des différents clubs de judo du Niari ont pris d’assaut l’enceinte de cette école pour assister à la cérémonie de remise des kimonos et des bavettes au président de la ligue, Brel Matsouma.

« Depuis la création du premier club dans le Niari en 1985, les différents bureaux départementaux travaillent souvent avec les moyens de bord. Ce matériel constitue un véritable coup de pouce que le président Francis Ata vient de donner au Judo du Niari. Le développement du sport dépend de l’équipement et là, nous constatons que  le développement est en marche », a déclaré  Brel Matsouma.

Les judokas demandent la candidature de Francis Ata

Partout où cette délégation est passée, les judokas ont émis des motions de soutien à l’association Tosa-obika.  A Nkayi, par exemple, ils ont demandé, voire même exigé au  président de cette association de se designer candidat au poste de président à la Fédération congolaise de judo et disciplines associées lors de la prochaine élection.

« Si cela n’est pas fait, nous allons constituer votre dossier, à partir d'ici, avant de venir le déposer à Brazzaville. Vous êtes l’avenir du judo congolais », chantaient en chœur les participants lors de la cérémonie de don.

« La ligue a enjoint au Me Ata Francis de se porter candidat à la course à venir à la présidence de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées », a ajouté Me Arhin Stanilas.

Surpris par l’engouement des athlètes de l’hinterland à pratiquer le judo, les membres de l’association sportive Tosa-obika ont promis de toujours travailler pour le bien du judo congolais.

Notons que dans les prochains jours, d’autres départements du Congo seront à l’honneur de cette opération de distribution du matériel de lutte contre le coronavirus ainsi que des outils de travail.

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

1-Francis Ata remet un échantillon des bavettes au maire du premier arrondissement de Nkayi/Adiac 2-des judokas de Dolisie présents à la ceremonie/Adiac

Notification: 

Non