Justice : José Makila porte plainte contre deux internautes

Samedi 24 Août 2019 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ex-vice Premier ministre sous Bruno Tshibala et sénateur les accuse d’atteinte à sa dignité en publiant sur les réseaux sociaux des images lui attribuées.

 

Au nom du collège d’avocats de José Makila, Georges Kapiamba a déposé, le vendredi 23 août 2019, une plainte au Parquet près la Cour de cassation contre deux internautes pour atteinte à la dignité de leur client. Ces deux personnes ont été identifiées comme auteurs des faits d’imputations dommageables en publiant des images presque obscènes attribuées à José Makila dans les réseaux sociaux.

Dans cette plainte enregistrée sous 10/CAB/KA/GK/2019, ce collectif d’avocats qualifie ces images placées sur la place publique « des faits graves qui ont porté atteinte à l’honneur et la dignité » de son client qui est actuellement sénateur.

Dans leurs attentes, José Makila et ses avocats espèrent de la justice des poursuites pénales contre les auteurs de ces images pour qu’ils répondent de leurs actes. Mais aussi ils souhaitent que ces images soient retirées de ces réseaux par les fournisseurs d’internet ou les sites où elles ont été postées. « Mon client a prié au parquet de bien vouloir adjoindre les fournisseurs de l’internet, pour ceux qui l’ont placé dans leurs sites, et des réseaux sociaux (Twitter, WhatsApp, Facebook) à retirer sans condition lesdites images de leurs canaux de communication », a déclaré cet avocat, indiquant que dans la plainte, le collectif a également annexé, comme preuves, les disques contenant ces images telles que postées sur le net.

Lucien Dianzenza

Notification: 

Non