Justice : les auditeurs sollicitent l’appui du Sénat pour leur intégration au corps de la magistrature

Mardi 29 Septembre 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une délégation du collectif des auditeurs de justice conduite par son président, Alexis Trésor Kanga Ondélé, a sollicité le 29 septembre à Brazzaville le soutien de la chambre haute du parlement auprès du Premier ministre en vue de leur intégration au corps de la magistrature.

« Nous réclamons l’intégration au corps de la magistrature par un décret portant nomination en qualité d’auditeurs de justice », ont-ils signifié, après un échange avec le président du Sénat, Pierre Ngolo. Ces auditeurs de justice ont en outre exigé leur formation soit au pays ou à l’étranger, ainsi que la tenue immédiate de la réunion interministérielle afin de régler leur situation.

La présidente de la Commission Santé, Affaires sociales du Sénat, Odette Massoussa, a informé le collectif que le dossier se trouve à la primature, la démarche engagée est positive et qu’il faut prendre le mal en patience. « La question doit être résolue sans tenir compte du critère d’âge », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le président du Sénat a salué le fait que ces derniers aient fait recours à son institution. « Nous n’entendons pas qu’il y ait dérapage quelle que soit la situation.  Il faut éviter des troubles peu importe les difficultés. Eviter que l’ordre public soit troublé. La situation est suivie, elle a évolué. Il s’agit de faire preuve de retenue, de patience et de respecter les procédures », a signifié Pierre Ngolo.

« Quand les notes seront publiées et s’il y a discrimination, vous serez en droit d’agir mais dans la discipline », a-t-il ajoué.

Rappelons que 354 auditeurs de justice sont actuellement en attente de formation et d’intégration au corps de la magistrature.

 

 

 

 

 

Jean Jacques Koubemba

Légendes et crédits photo : 

Photo : les deux parties lors des échanges

Notification: 

Non