Justice : trois nouveaux membres nommés à la Cour constitutionnelle

Samedi 18 Juillet 2020 - 15:11

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 Dieudonné Kaluba Dibwa, Kalume Yasengo et Kamulete Badibanga, juristes de carrière reputés intègres et compétents, font partie désormais de la Haute Cour.

La Cour constitutionnelle vient d’être étoffée avec l’entrée en lice de trois nouveaux membres. Il s’agit de trois juges nouvellement nommés par le président de la République sur pied de l’article 158 de la Constitution qui lui donne droit de nommer au sein de la Haute Cour trois membres de sa propre initiative, les autres juges étant parmi les neuf composant cette haute juridiction ont été désignés par le Parlement réuni en congrès et par le Conseil supérieur de la magistrature.

Pour les magistrats relevant du quota présidentiel, Félix Tshisekedi a misé sur des juges d’expérience à la probité morale éprouvée et maîtrisant les rouages du milieu judiciaire. Parmi les membres de la Cour constitutionnelle nouvellement nommés figure, entre autres, Dieudonné Kaluba Dibwa, celui-là même qui était dans le collectif des avocats de la République dans le procès Kamerhe et consorts. D’aucuns ont vu sa nomination comme une juste récompense à ce brillant avocat qui aura donné la mesure de son savoir en matière du droit lors de ce procès public. Professeur de droit à l’Université de Kinshasa, il est aussi avocat à la Cour de cassation et à la Cour pénale Internationale. Les deux autres membres de la Cour constitutionnelle sont Kalume Yasengo et Kamulete Badibanga.     

Ces nominations interviennent au lendemain de la polémique ayant déferlé sur les réseaux sociaux sur la vraie fausse démission du président de cette haute juridiction, le juge Benoit Lwamba. Ayant finalement pris acte du procès-verbal lui transmis par ses pairs  à la suite d’une réunion de constat, le président de la République vient, par ces nominations, de tirer un trait définitif sur un dossier sulfureux qui aura tenu en haleine l’opinion intérieure.  

Alain Diasso

Notification: 

Non