La route nationale 1 : début imminent des travaux de réparation dans le Mayombe et à Mindouli

Mardi 13 Août 2019 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’entreprise concessionnaire LCR (La congolaise des routes) a annoncé le lancement sous peu des travaux de réparation de cinq talus près de Mindouli et dans le Mayombe, de 128 km de fauchage...

Les mêmes chantiers vont s’étendre à la réparation du parapet et du garde-corps, au nettoyage de 30km de caniveaux,  à la construction du fossé et au remplacement des panneaux de signalisation. Selon Exu Emma, l’assistante du directeur général de LCR, les travaux dont la première phase a commencé depuis le mois de mai s’inscrivent dans le cadre de la mise en concession de la route nationale1.

« C’est un projet de trente ans, donc nous allons réaliser les travaux de maintenance courante, la maintenance lourde telle que la réfection de la chaussée sur la longueur de 547km, des révisions décennales des ouvrages d’art, réparation des bâtiments. Nous estimons que la chaussée sera totalement renouvelée 3 à 4 fois pendant toute la durée de la concession », a indiqué Exu Emma, mardi dans un entretien avec Les Dépêches de Brazzaville.  

Elle a indiqué que tous ces travaux sont financés par les recettes du péage collectées auprès des usagers. Le coût total des chantiers durant la concession est estimé à 913 milliards FCFA, soit environ 309 milliards FCFA pour la maintenance courante et 604 milliards FCFA pour les travaux de maintenance lourde.

À noter que pendant la première phase lancée en mai, LCR a pu faucher plus de 100km (380 000m2), curer 63km de caniveaux, nettoyer 6km de dalots, réparer 35m de la glissière de sécurité, boucher plus de cinquante nids de poule dans la descente de la nationale 2, construire 41m3 du mur de soutènement maçonné et 277m3 du perré maçonné.

Pour réaliser ces travaux, l’entreprise a mobilisé pas moins de six cents personnes déployées sur trois zones de maintenance, notamment dans l’agglomération d’Ignié, où les équipes de LCR ont nettoyé 6 kilomètres de dalots, y compris sur la descente de la RN2 en direction de Lifoula.

« Nous avons recruté et formé près de six cents Congolais pour ces différents chantiers. LCR a également remis en état les gares de péage, annulé tous les passe-droits pour une équité au regard du péage et mis en place une politique anti-corruption », a conclu l’intervenante. 

 

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

- Travaux du perré maçonné pour réparer le talus tombé -L'opération nettoyage des caniveaux

Notification: 

Non