Lire ou relire : « Le désarroi de la petite évoluée » de Safi Chantal

Jeudi 29 Octobre 2020 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ce roman autobiographique signé Safi Chantal est le récit d’une jeune fille sous la période coloniale jusqu’au règne du président Mobutu. Derrière ces contextes historiques, la narratrice dénonce les discriminations fondées sur la race et le genre.

Pendant la colonisation, la société est divisée en trois classes : les civilisés qui sont les Blancs immigrés pour exploiter l’Afrique ; les évolués représentant les Noirs instruits et les indigènes comme populations autochtones non instruites. La petite Safi Chantal faisant partie des « évolués » décrit les intrigues de son enfance. Née d’un père médecin, elle jouit de l’amitié du voisinage et de certains privilèges liés à son rang. Cependant, observatrice attentive, elle décrit au peigne fin tout ce qui se passait autour d’elle.

Ce regard rétrospectif sur son passé lui permet de trouver des réponses aux multiples questions qu’elle se posait. Tous les aspects de la vie sont peints avec leurs joies et travers. L’incidence anthropologique du roman demeure indéniable. Cette intrusion de l’auteur dans le récit semble, en effet, le justifier, en cet extrait : « Chaque vie est un livre. La particularité résiderait dans les différents ingrédients dont on les assaisonne, provenant des différentes régions du monde, différences de climat ; de substances ; de textures ; de goûts, de couleurs, dont émanent différents fumets et saveurs (mots, expressions).

Ma tendre enfance a été une vraie tornade. Je ne lance pas une corde raide avec, au bord, un seau en fer forgé, pour aller puiser ses souvenirs au fond du puits obscur de mes neurones. Ses flashs ont bien pris soin de les emmagasiner dans ma tête, de les faire défiler sans cesse sous mes yeux et de m’ordonner maintenant à les mettre sous les lustres.

Ayant cherché à tout prix à mieux comprendre les énigmes qui ont tissé ses toiles ambiguës autour de mon environnement et de mon continent qui, cependant, m’ont forcée à me définir aujourd’hui comme une panafricaine et panafricaniste à part entière, vis-à-vis de moi-même. Volontiers, j’ai décidé de partager le bout de cette enfance qui m’a tant marquée. J’invite donc ceux de ma génération à faire avec un grand saut dans ce passé si chargé. Je suis sûre qu’ils y retrouveront le leur » (page 24).  De nationalité rwandaise, Safi Chantal B. est née au Congo-Kinshasa. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Le désarroi de la petite « évoluée » a été préfacé par Pierre Ntsémou.

Aubin Banzouzi

Légendes et crédits photo : 

Couverture de l'ouvrage

Notification: 

Non