Littérature : des journées entières dans les textes

Lundi 25 Mars 2019 - 19:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’institut français du Congo (IFC) organise, du 3 au 5 avril dans la ville de Pointe-Noire,  des rencontres littéraires en présence de Gauz et Jean Bofane, deux auteurs de deux générations aux vies riches d’expériences en tous genres, parfois en marge de la normalité.

Pendant trois jours marqués de rendez-vous aux rythmes bien distincts, les rencontres littéraires donneront le temps de lire et de penser autour d’une promenade les textes des Gauz et de Jean Bofane. Les deux auteurs ont en partage leurs liens à l’histoire, dont ils tirent des récits fictionnels appuyés sur une rigueur quasi documentaire, livrés avec humour, voire ironie. Grandis entre deux cultures, Gauz et Jean Bofane font de leurs métissages culturels l’encre de leur production littéraire. Le Français y est bousculé, réinventé, augmenté de néologismes pleins d’humour ou de poésie, qui seuls sont à même de nommer les réalités contemporaines.

Au  programme, un atelier d’écriture, des rencontres, une table ronde et un cercle de lecteurs. Le 3 avril? à partir de 14h 30, se tiendra une rencontre inter-lycées, suivie à 18 h, dans la salle Tchicaya-U-Tam’Si, en présence des deux auteurs, d’une table ronde sur le thème " Violences sociales et fiction : en rire ou en pleurer ? ". Le 4 avril, à partir de 10 h, Gauz aura une rencontre au lycée de Mpaka avant d’animer, dans les après-midi, dans la salle Tchicaya-U-Tam’Si, un cercle des lecteurs. L’auteur aura également le privilège de clôturer la manifestation le 5 avril autour d’un atelier d’écriture qui aura lieu à l’IFC de 10 h à 16h.

Pour la petite histoire, In Koli Jean Bofane est un auteur né en République démocratique du Congo (RDC) en 1954. Après des allers et retours entre son pays natal et la Belgique, il quitte définitivement la RDC en 1993. Il débute sa carrière d’auteur pour la jeunesse, avec l’ouvrage "Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux", aux éditions Gallimard Jeunesse. Depuis, il a écrit d’autres ouvrages primés, notamment "Congo Inc. Le Testament de Bismarck ",  Grand prix du roman métis et Prix des cinq continents de la Francophonie. Son dernier ouvrage, "La Belle de Casa", est paru en 2018.

Gauz, de son vrai nom Armand Patrick Gbaka-Brédé, est, quant à lui, né en Côte-d’Ivoire en 1971. Photographe, scénariste et rédacteur en chef d’un journal économique satirique ivoirien, il est l’auteur du roman "Debout-Payé ", publié à Paris en 2014, aux éditions Le Nouvel Attila. Salué pour son style satyrique, son ton mordant, l’ouvrage est élu meilleur premier roman français de l’année 2014 du magazine Lire…, "Camarade papa", son nouvel ouvrage, est sorti en 2018.

Notons que les rencontres littéraires sont des  moments d’échange et de partage, pendant lesquels les auteurs font preuve d’une générosité infinie et le public d’une attention rare.

                                                                                 

 

Hugues Prosper Mabonzo

Notification: 

Non