Littérature : la journée mondiale du livre célébrée sous l’écho du Covid-19

Jeudi 23 Avril 2020 - 16:22

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le monde célèbre aujourd’hui la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Marquée par la fermeture de nombreuses écoles dans le monde et le confinement à domicile des populations, cette édition 2020 révèle tout de même comment le livre peut permettre de combattre l’isolement, renforcer les liens entre les personnes et élargir les horizons, tout en stimulant l’esprit et la créativité.

Il n’y aura pas de célébration solennelle du livre en 2020, le monde languissant depuis des semaines sous le poids de l’une des pires crises sanitaires du siècle. Mais, si le confinement a su investir nos issues de liberté et d’évasions ordinaires, les livres représentent à l’instant même des fenêtres sur le monde durant cette période dont on détermine que peu la fin.

L’Unesco sur laquelle repose la lourde tâche de promouvoir le livre et la Journée appelle d’ailleurs à profiter de cet instant pour « prendre le temps de lire seul ou avec ses enfants ». L’agence onusienne signale que « c’est le bon moment pour célébrer l’importance de la lecture, faire grandir les enfants en tant que lecteurs et transmettre l’amour de la littérature, qui durera la vie entière ».

Une belle recommandation et un signal lancé vers les organisations en charge de la promotion du livre, à l’instar des bibliothèques, enseignants et l’ensemble de l’industrie du livre pour imaginer les recettes possibles d’expression de l’amour de la lecture. Des messages positifs, encourage l’Unesco, à partager sur les réseaux sociaux avec des hashtags #WorldBookDay et #StayAtHome.

Le 23 avril est une date symbolique pour la littérature universelle. C’est en effet à cette date en 1616 que Cervantes, Shakespeare et Inca Garcilaso de la Vega sont tous les trois décédés. C’est également la date de naissance ou la date de décès d'éminents écrivains comme Maurice Druon, Haldor K. Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla et Manuel Mejía Vallejo.

Ce fut donc un choix naturel pour la Conférence générale de l’Unesco, qui s’est tenue à Paris en 1995, de rendre un hommage mondial au livre et aux auteurs à cette date. La conférence avait pour objectif d’encourager tout le monde, et en particulier les jeunes, à découvrir le plaisir de la lecture, et de reconnaître les contributions irremplaçables au progrès social et culturel de l’humanité de certains auteurs.

Quentin Loubou

Légendes et crédits photo : 

Promouvoir la lecture chez les enfants en cette période de confinement

Notification: 

Non