Littérature : "Le divorce comme négation de l’amour conjugal : ses conséquences sur l’enfant" présenté au grand public

Mardi 24 Septembre 2019 - 15:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Staffen Yhanil Nkodia a présenté et dédicacé son tout premier ouvrage, le 21 septembre, à Brazzaville. La rencontre avec le public a été l’occasion de comprendre davantage les actes de divorce qui pèsent lourdement sur l’avenir des progénitures et de les prévenir.

Le panel de la rencontre était notamment composé de l’auteur lui-même, Staffen Yhanil Nkodia; des abbés Vincent De Paul Malonga et Mesmin Prosper Massengo, respectivement pour la présentation et la critique; ainsi que de Marie-Céline Nkounkou, pour partager son témoignage sur la thématique de l’ouvrage.

Paru cette année en juillet, aux éditions Edilivre, "Le divorce comme négation de l’amour conjugal : ses conséquences sur l’enfant" est un roman qui jongle entre les questions de famille, santé et bien-être en lien avec la problématique du divorce.

Le public venu nombreux, pour l’occasion, s’est dit instruit et avisé sur les moyens de vaincre la tentation du divorce. En effet, nous vivons dans un monde où ce phénomène est une réalité qui touche toutes les sociétés et quasiment toutes les familles. Ainsi, par ce livre, l’auteur propose des pistes de réflexion et une aide concrète aux jeunes, aux fiancés ou aux foyers bien conscients des difficultés de la vie de couple, mais désireux de mener le juste combat pour la sauvegarde du mariage.

« Ce travail de recherche vise à aider les futurs mariés à bien réfléchir avant de s’engager pour le mariage. Faut-il encore des efforts d’acceptation et de dépassement de soi pour y rester fidèles ? Cet ouvrage veut encourager les mariés à aimer davantage, à s’aimer au quotidien, à réinventer l’amour afin d’éloigner l’épineuse problématique du divorce, dont les retombées font sentir leur poids de souffrance et de misère sur la société », a résumé l’Abbé Vincent De Paul Malonga.

Un livre "provocateur et incitatif"

Faisant la critique de l’ouvrage, l’abbé Mesmin Prosper Massengo a reconnu son aspect provocateur et incitatif qui toutefois s’avère être toute une école pour construire un mariage solide au jour le jour.

Durant la phase de questions-réponses, les membres du panel et le public ont échangé avec brio. Le débat a apporté une synthèse équilibrée tant dans une approche sociale, statistique, juridique que dans une approche subjective pour le grand bonheur du public qui n’a pas hésité à s’arracher les différents exemplaires réservés par l’auteur pour la circonstance. De nombreux hommes et femmes de lettres ont salué la réalisation de l’auteur qui s’attaque à un véritable fait d’actualité tout en enrichissant la littérature congolaise.

Pour l’auteur, c’était un grand plaisir de discuter et décrypter son œuvre avec le public brazzavillois. « A présent, j’invite tout le monde à naviguer sur les cent soixante-dix-huit pages de mon livre, réparties en neuf chapitres pour mieux cerner le divorce, ses dégâts sur la famille et les moyens de l’éviter », a lancé Staffen Yhanil Nkodia.

Le livre est déjà mis en vente sur Amazon.fr, quelques librairies en ligne et sur des chaînes de magasins spécialisés dans la distribution de produits culturels. A Brazzaville, il est disponible à la Fnac, au Casino centre-ville.

Né à Brazzaville, Staffen Yhanil Cheysnel Nkodia est prêtre de l’Archidiocèse de Brazzaville et membre de la commission diocésaine pour la pastorale de la famille et de la vie. Il est actuellement doctorant à l’Institut pontifical de théologie Jean-Paul II à Rome pour les études sur le mariage et la famille. Il exerce son ministère pastoral dans le diocèse suburbicaire de Sabina Poggio Mirteto (Italie).

Merveille Atipo, stagiaire

Légendes et crédits photo : 

1- L’auteur en pleine séance de dédicace de son tout premier livre/ Adiac 2- La couverture du livre

Notification: 

Non