Lutte contre le coronavirus : l’apport des tradi-praticiens sollicité

Samedi 18 Avril 2020 - 17:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a invité, le 17 avril à Brazzaville, l’Union nationale des tradi-praticiens du Congo (Untc) de se mettre sur la ligne de bataille afin de contribuer à la recherche des médicaments contre le covid-19.

Dans le but d’accompagner le gouvernement dans la recherche efficace des médicaments contre cette pandémie, la participation de tous acteurs évoluant dans le secteur de la santé est nécessaire. C’est ainsi que les tradi-praticiens se sont engagés à apporter leur pierre à l’édifice. Pour ce faire, une antenne des tradi-thérapeutes sera installée à l’Institut de recherche en sciences de la santé (Irssa) pour leur permettre d’avoir une présence régulière. « Tout le monde devrait travailler d’arrache pieds afin de permettre au Congo de vaincre cette pandémie. Nul ne devrait être négligé et rien ne  doit être oublié ; car l’ennemi est invisible » a indiqué Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou.

Au cours de cette rencontre, les tradi-praticiens, pour leur part, se sont engagés et comptent exploiter plusieurs plantes du Congo qui présentent à la fois les effets immunostimulants, anti oxydant, antalgique, antipyrétique, antibactérien et qui pourraient  être mises à profit dans le traitement du covid-19.

 

 

 

Rude Ngoma

Notification: 

Non