Lutte contre le Covid-19 : la Fondation Burotop Iris fait don de savon aux orphelinats de Brazzaville

Mardi 24 Mars 2020 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’organisation humanitaire a fait, le 23 mars, don de savon à quatre orphelinats de Brazzaville, afin de renforcer la riposte à la pandémie de coronavirus.

L’élan de cœur suscité par la Fondation Burotop Iris (FBI) encourage à renforcer l’entraide communautaire afin de mieux traverser la crise du Covid-19. Le don est fait en marge de la réunion de sensibilisation à la pandémimie entre le ministère de la Santé et le personnel de cette fondation.    

Plus de cinq cents savons antiseptiques ont été gratuitement offerts et distribués aux orphelinats : Cœur Immaculée basé au quartier OMS, Maison Espérance à Bacongo, Béthanie situé à Moungali,  et à Bon Pasteur à Poto-Poto.

Outre la dotation à ces orphelinats, la fondation Burotop Iris a enseigné aux enfants ainsi qu’aux internés les mesures et gestes de prévention à adopter, recommandés par le ministère de la Santé.

« Nous leur avons expliqué l’importance de se laver les mains et la manière de bien se les laver. En plus, ce moment de partage était d’une grande réussite, car les enfants étaient bien heureux et attentifs aux instructions », a indiqué Diana Attye, directrice de la fondation Burotop Iris.

A Brazzaville, les mesures préventives au Covid-19 sont observées par les communautés. Les relais informationnels ainsi que les consignes sont bien suivis.

En revanche, pas trop d’inquiétudes et d’anxiété. Les organisations caritatives se voient l'opportunité à saisir dans la crise qui sévit actuellement à travers le Congo et le monde pour informer la population des mesures d’urgence sanitaire décrétées par le gouvernement.

La FBI exhorte les orphelinats à faire preuve d’empathie et de générosité en ces temps de crise, afin de rendre cette communauté plus résiliente face aux changements liés au Covid-19.

Très attachée à ses engagements humanistes, la FBI reste active dans la réalisation d’autres projets ambitieux où l’être humain demeure au centre de leur raison d’être.

Signalons qu’il n’y a pas de cas de contamination signalée au niveau des orphelinats. Dans ces cercles très fermés, l’observation des mesures officielles est rigoureuse. Le Congo a enregistré, pour l’instant, quatre personnes atteintes du Covid-19, qui, d’ailleurs, sont mises rigoureusement en quarantaine.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

Une séance d'explications de lavement des mains par une membre de la Fondation/Adiac

Notification: 

Non