Lutte contre le Covid-19 : le PCT encourage la fabrication et le port des masques alternatifs

Mardi 5 Mai 2020 - 17:01

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Moussa, qui a visité le 4 mai l’atelier de fabrication et de production des masques de protection ouvert par la députée de la deuxième circonscription électorale de Moungali, Inès Nefer Ingani, a salué cette initiative.

Membre du bureau politique du PCT, l’élue de Moungali II a transformé le siège de sa Coopérative en un atelier de couture. En effet, huit personnes ont été consignées pour confectionner environ dix mille masques en une semaine. Selon le suppléant d'Inès Nefer Ingani, Octave Damba Ngolo qui a reçu la délégation, l’objectif est déjà atteint d’autant plus que les dix mille masques sont disponibles. Ils seront distribués gratuitement aux habitants de la circonscription pour lutte contre la pandémie du Covid-19.

 « Nous ne devons pas nous arrêter-là, il faut en fabriquer pour toute la ville de Brazzaville, voire tout le pays si nous avons des tissus. Tout ceci pour la lutte contre cette maladie qui, aujourd’hui, n’épargne personne. Votre présence en ces lieux démontre l’engagement que vous avez à accompagner les élus du PCT dans cette lutte qui vous engagent tous pour le bien-être social de nos populations », a-t-il déclaré, précisant que cette initiative marque le lancement d’une campagne de sensibilisation et de protection de la population contre la pandémie du Covid-19 qui sévit dans le monde entier.

A l’issue de la visite des installations de cet atelier, le secrétaire général du PCT a rappelé que la députée de Moungali II s’inscrit bel et bien dans la dynamique inspirée par le chef de l’Etat qui a rendu récemment le port du masque obligatoire. En effet, Pierre Moussa a pu apprécier la capacité de production journalière des masques par cet atelier portée à environ trois mille.

« Le président de la République a annoncé que l’Etat allait produire 1,5 millions de masques, ce qui n’est toujours pas suffisant. Pour cela, les leaders, les artisans, tous ceux qui peuvent en fabriquer doivent, pour le bien de notre peuple, se lancer dans la production et la distribution des masques. Mme Inès Nefer Ingani est une militante du PCT, elle le fait au nom de son parti. Je suis venu donc l’encourager et la féliciter. Si elle peut en faire plus tant mieux, c’est ce que nous lui disons », a encouragé Pierre Moussa.

Avec actuellement 26 cas confirmés de contaminations au Covid-19, l’arrondissement 4 Moungali, reste en tête de peloton des entités administratives les plus infectées du pays.

Le président du comité PCT de cet arrondissement, Serge Ikiemi, qui a fait le point du travail de terrain, s’est félicité de la visite du secrétaire général visant à encourager la députée et les militants dans la lutte contre le Covid-19. « Nous avons déjà dix mille bavettes que nous allons distribuer dans les marchés de Moukondo et Dix-francs puisque la dernière fois nous étions au marché de Plateaux de 15 ans. Donc, ce travail se poursuit, d’ici-là nous allons le boucler », a assuré Serge Ikiemi.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Pierre Moussa visitant l’atelier ; Octave Damba Ngolo remettant un échantillon des masques eu SG du PCT/Adiac

Notification: 

Non