Lutte contre le grand banditisme : La Direction départementale de la police du Kouilou et de Pointe-Noire multiplie les stratégies

Lundi 16 Décembre 2013 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Cette initiative fait suite à la sécurisation des personnes et de leurs biens, à l’orée des fêtes de fin d’année, et aux vols de ces derniers jours dans différentes pharmacies de la ville

En effet, plusieurs vols dans des pharmacies ont provoqué ces derniers jours à Pointe-Noire, inquiétude et indignation au sein de l’Ordre des pharmaciens, qui envisageait même d'observer un mouvement de grève pour dénoncer ces actes antisociaux. Mais après deux séances de travail avec la préfecture du département de Pointe-Noire, la mairie centrale et une réunion technique avec le syndicat et l’Ordre des pharmaciens, la direction départementale de la police du Kouilou/Pointe-Noire a envisagé des pistes de solutions afin de mieux sécuriser les pharmacies de la ville.

À l’occasion de ces rencontres, le colonel Gaëtan Victor Obarabassi, directeur départemental de la police au Kouilou et à Pointe-Noire, accompagné des officiers du commandement, a présenté à la presse et aux propriétaires de pharmacies, le tableau exhaustif des statistiques criminelles sur la période novembre-décembre de l'année en cours, et le descriptif du cambrioleur arrêté. Selon la direction de la police de ces deux départements : « Cet homme âgé d’une trentaine révolue appartient à un groupe de bandits, il a été arrêté en possession d’une grande cisaille et d’un marteau servant à défoncer les portes et briser les cadenas des pharmacies et autres. Ce dernier a été interpellé par les services de police en flagrant délit, au moment où il s’apprêtait à cambrioler la pharmacie Li-Taliane située dans le deuxième arrondissement Mvoumvou. »

Rappelons qu’un cambriolage perpétré dans la nuit du 6 au 7 décembre dernier à la pharmacie Étoile, dans le premier arrondissement Lumumba, s’était soldé par la mort du gardien de ladite pharmacie. La direction de la police du Kouilou et Pointe-Noire entend poursuivre l’enquête et démanteler tous les réseaux mafieux qui mettent à mal la vie des citoyens et de leurs biens dans les deux départements. « J’invite la population à la vigilance car la pratique d’intoxication des agents et des gardiens a refait surface. Dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité, la stérilisation de la ville océane contre les bandits et l’opération Tranquilité 2014 seront lancées avant les fêtes de fin d’année » a déclaré le colonel Gaëtan Victor Oborabassi.

 

 

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

Crédits photo Adiac: Du matériel servant à cambrioler les pharmacies saisi par la police.