Lutte contre le terrorisme : la France s’allie à la Côte d'Ivoire

Mardi 21 Mai 2019 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La France s’engage à soutenir la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme, a annoncé, le 20 mai, son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, en séjour à Abidjan.

L’objet de son séjour en Côte d’Ivoire était de renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et l’immigration. À l’issue d’une rencontre avec le président Alassane Ouattara, Christophe Castaner a fait part du « soutien de la France » à la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme. « Le terrorisme existe partout dans le monde (…) et il faut sur ces sujets améliorer notre coopération en matière de coopération et de lutte contre ce risque-là », a-il indiqué, insistant également sur la nécessité de trouver « ensemble la manière de réguler l’immigration irrégulière » et de « combattre trafiquants et passeurs, en matière migratoire et en matière d’armes ».

La France s’est donc engagée à apporter un soutien matériel, une aide à la formation et son expertise en termes de renseignement pour renforcer la lutte contre le terrorisme. « Nous avons pris un engagement commun sur un sujet qui pourrait se développer et contre lequel nous voulons lutter ensemble, celui des enlèvements, pour que nous puissions sur ce sujet nous doter et doter la Côte d’Ivoire des meilleurs moyens en matière de formation, de techniques, mais aussi de matériel pour lutter contre ce fléau-là », a annoncé le ministre français de l’Intérieur à l’issue d’un tête-à-tête avec son homologue ivoirien Sidiki Diakité.

18 millions d’euros pour le chantier de l'Académie

Pour marquer son engagement, la France entend financer à hauteur de 18 millions d’euros la construction de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme, un projet en gestation depuis le sommet UE-Afrique de 2017.

Le chantier de l’Académie, implantée à Jaqueville près d’Abidjan, devrait débuter à l’automne, mais les premières formations seront délivrées dès le mois de juin. Cette Académie, qui comprendra une école à vocation régionale et un centre d’entraînement, sera aussi un centre d’analyse et de réflexion sur la menace terroriste dans la région. « Même si la Côte d’Ivoire n’est pas aujourd’hui un pays cible, ce qui se passe dans le concert régional que nous connaissons montre qu’il y a toujours un risque. Il y a des tentatives qui ont été déjouées sous l’autorité des forces de sécurité intérieures de Côte d’Ivoire, avec lesquelles nous avons eu l’occasion de coopérer », a-t-il déclaré après un entretien avec le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko. Après la Côte d’Ivoire, Christophe Castaner s’est rendu lundi soir à Dakar pour poursuivre sa mini-tournée en Afrique de l’Ouest.

Josiane Mambou Loukoula

Notification: 

Non