Maladie à virus Ébola : les enfants représentent plus du tiers des cas signalés

Mardi 11 Décembre 2018 - 11:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La révélation est de l’Unicef, dans un communiqué de presse qu'elle vient de publier.  L’agence onusienne se dit ainsi préoccupée par cette situation, parce qu’elle contribue à l’augementation du taux de mortalité infantile.

 

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) fait savoir qu’un cas d’Ébola sur dix avait moins de 5 ans, tandis que le taux de mortalité auprès des enfants qui contractent la maladie est plus élevé qu’auprès des adultes. Par la voix de sa directrice régionale pour l'Afrique centrale, Marie Poirier, revenant d’une mission de Beni, l’Unicef appelle à une prise en charge précoce des enfants.  « Nous sommes profondément préoccupés par le nombre croissant d'enfants infectés par le virus Ébola. Le plus tôt les enfants infectés par le virus Ebola sont pris en charge dans un établissement de santé spécialisé, meilleures sont leurs chances de survie», a-t-elle déclaré, tout en soulignant que la mobilisation de la communauté et les activités de sensibilisation du public sont également essentielles pour assurer la détection précoce ainsi que le transfert rapide des cas suspects vers les centres de traitement.  

 Pour proteger les enfants contre cette maladie grave et mortelle, Marie Poirier  pense que « des efforts soutenus sont nécessaires pour sensibiliser aux méthodes de prévention et pour promouvoir un accès précoce au traitement, ce qui améliore considérablement les taux de survie ».  

À cause de la maladie, plusieurs enfants sont non seulement infectés mais aussi devenus orphelins. Ce qui porte un coup dur à leur survie. L'Unicef et ses partenaires ont jusqu'à présent identifié plus de quatre cents enfants orphelins ou non accompagnés à cause du virus. Le nombre croissant d'enfants séparés est lié à l’augmentation des patients dans les centres de traitement Ebola de Beni et de Butembo, les épicentres actuels de la maladie. 

Afin de soulager tant soit peu les enfants infectés par le virus Ébola, les orphelins et les enfants non accompagnés, l’Unicef leur apporte une assistance appropriée, notamment des soins psychosociaux et nutritionnels et un soutien éducatif. Avec ses partenaires, l’agence onusienne a ouvert une crèche à côté du centre de traitement de Beni pour aider les plus jeunes enfants dont les parents sont isolés dans ce centre. La crèche a pris en charge plus de vingt nourrissons et enfants âgés de moins de 8 ans depuis son ouverture début novembre.     

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

La sensibilisation à la lutte contre Ebola

Notification: 

Non