Mali : l’opposition rejette le plan de sortie de crise de la CEDEAO

Samedi 15 Août 2020 - 14:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les membres de l'opposition malienne ont annoncé, le 13 août, avoir rejeté une proposition du médiateur de la CEDEAO, l'ex-président nigérian Goodluck Jonathan. Ce dernier souhaitait une rencontre entre le chef de l'Etat malien et ses opposants.

Dans l’opposition, les membres du Mouvement du 5 juin estiment qu’il n’y a pas de négociation possible tant que ses militants feront l'objet de « chasse à l'homme par les forces de répression du régime et de condamnations expéditives ».

Le 3 août dernier, l'envoyé spécial de l'Union africaine pour le Mali et la région du Sahel, l'ancien président du Burundi Pierre Buyoya, avait exprimé son optimisme quant à l'issue des négociations en cours pour résoudre la crise au Mali.

« Les Maliens ont compris qu'il y a eu échec probablement parce qu'il n'y a jamais eu un dialogue direct entre protagonistes maliens. Je pense qu'on finira par y arriver », déclarait l'ancien président du Burundi.

En effet, Pierre Buyoya, soixante-dix ans, s’y connaît en matière de résolution des conflits. Il a été président du Burundi à deux reprises, d’abord de 1987 à 1993 et ensuite de 1996 à 2003. Dans les deux cas, à la faveur d’un coup d'État. Il quitte le pouvoir suite à un accord de paix négocié par l'ancien président sud-africain Nelson Mandela.

Depuis son départ de la présidence burundaise, Pierre Buyoya a contribué à divers efforts de médiation. Il a aussi dirigé des missions d’observation électorale dans de nombreux pays du continent. Autant d'expérience qu'il entend mettre à profit pour une résolution pacifique de la crise malienne. Il estime que « Le Mali est un pays important dans le dispositif de sécurité en Afrique de l'ouest ».

En pleine crise politique, le Mali est en outre confronté depuis 2012 à des attaques djihadistes auxquelles se sont mêlés des heurts inter-communautaires.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non