Mali : l'UE suspend ses missions

Mercredi 2 Septembre 2020 - 12:56

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

"Nous avons décidé de suspendre toutes les activités opérationnelles pour nos deux missions" : EUTM Mali [chargée du conseil et de la formation de l’armée malienne] et EUCAP Sahel [chargée d’une mission identique pour les forces de sécurité], la situation politique étant devenue compliquée suite au coup d'État au Mali, a indiqué un diplomate européen. 

Le mandat de ces missions est " de travailler et de soutenir les autorités légitimes dans le développement des forces de sécurité ". Il est devenu difficile de continuer à accomplir une mission quand ces forces sont elles-mêmes pour partie impliquée dans un coup d’État, condamné par l’Union européenne.Cette suspension a été officiellement confirmée par le haut représentant de l’Union, Josep Borrell. " Nos missions au Mali ont été temporairement suspendues mais elles reprendront le plus vite possible. L’Union européenne a beaucoup investi au Mali et nous ne voulons pas voir les efforts accomplis perdus », a-t-il déclaré à l’issue de la réunion informelle des ministres de la Défense des pays membres de l'Union européenne.

L'Union européenne comme l’Union africaine et le Conseil de sécurité de l’ONU ont condamné le coup d’État, demandé le retour à l’ordre constitutionnel, la libération des prisonniers. L'ex-président Ibrahim Boubacar Keïta a, quant à lui, été libéré. Les soutiens des efforts de médiation apportés à la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest n'ont pas pas été suivis par l'armée malienne proche des aspirations de la population. L'objectif étant "la mise en place d’un gouvernement civil de transition dès que les conditions le permettront". L'interlocuteur a souligné que cette suspension était " temporaire. Nous sommes prêts à reprendre ces activités au Mali en partenariat avec l’ONU dès que les conditions le permettront". Ce, dès que possible.

Pour les spécialistes de la PSDC, il est "vital de maintenir l’investissement à long terme fait par la communauté internationale pour travailler à la sécurité et à la stabilité du Mali, du Sahel. C’est très important pour notre sécurité et pour celle des Européens également". Tous les éléments, tous les effectifs sont restés sur place à Bamako et Koulikoro. A noter que nombre de soldats et officiers qui sont à l’initiative ou ont participé au coup d’état sont en effet passés dans les mains des formateurs européens ou ont été à leurs contacts. La mission EUTM Mali n’a plus pour seul horizon géographique ce pays, mais a désormais un mandat plus régional, notamment le Burkina Faso.

Noël Ndong

Notification: 

Non