Matete : une matinée d’échange et de sensibilisation au profit de la jeunesse

Mardi 11 Juin 2019 - 19:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Conseil de la jeunesse de la commune a conduit les jeunes de cette municipalité à partager sur la promotion du dialogue et de la tolérance.

Le Conseil de la jeunesse de la commune de Matete a organisé, le 11 juin, dans la salle polyvalente de la maison communale, une matinée d’échange sur le thème « Le rôle de la jeunesse dans la prévention des violences, pour la promotion du dialogue, de la tolérance et la cohabitation pacifique dans la commune de Matete ».

Au cours de cette activité jugée très constructive par les participants, les chefs de quartier; la police représentée par le commissaire adjoint du district de Matete, le capitaine Moleka; le chef de bureau Hemedi, représentant du bourgmestre empêché; le facilitateur, Me Mbaka, ont, tour à tour, appelé la jeunesse matetoise à la culture de la paix, à se prendre en charge, en dénonçant tout acte répréhensible, à s'approprier la lutte contre le banditisme urbain appelé communément « Kuluna », en complicité avec la police, ainsi qu’à vulgariser la culture de gestion des conflits de manière pacifique.

« Oui à la cohabitation pacifique, oui à la promotion d’une bonne relation entre la population et les autorités civiles et militaires, la force reste à la loi, la population doit se prendre en charge et accompagner la police en dénonçant les abus », ont été les éléments-clés des exposés faits au cours de cette matinée d’échange organisée par l’équipe conduite par Alain Mukonkole Kamanda.  L'activité, note-t-on, a été réalisée avec l’accompagnement  de la section des affaires civiles de la Monusco.

Par ailleurs, le Comité local de développement de Matete (CLDM), qui a activement participé à cette matinée, est une structure qui vise le bien-être et le vivre ensemble de la communauté dans cette municipalité. Rappelant que la commune de Matete a totalisé 65 ans d’âge, le coordonnateur du CLDM, Félix Kudia, a appelé à l’apport de toutes les Matetoises et de tous les Matetois pour le développement de cette commune. « Vos sages conseils sont plus importants que d’autres informations qui ne cadrent pas avec l’épanouissement de cette dernière », a-t-il dit, demandant aux habitants de cette municipalité de réfléchir aux possibilités de la développer sans apport extérieur.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

La salle, lors de la matinée d'échange /Adiac

Notification: 

Non