Mise en œuvre de la Zlecaf: Dakar va accueillir un forum régional

Mercredi 12 Juin 2019 - 13:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La rencontre qu'abritera la capitale sénégalaise, les 24 et 25 juin, est organisée par la Commission économique pour l’Afrique (CEA), en partenariat avec le gouvernement sénégalais, la Commission de l’Union africaine et l’Union européenne sur le thème « La Zlecaf en marche : approfondir l’intégration africaine pour un continent prospère ».

Selon les organisateurs, la rencontre est conçue comme un espace de dialogue régional et multi-acteurs sur l’ensemble des enjeux liés à la mise en œuvre de la  Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) dans les États francophones, notamment ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale. Les parties prenantes, particulièrement les décideurs politiques, acteurs économiques, organisations de la société civile et instituts de recherche, seront invitées à formuler des recommandations sur les voies et moyens à déployer afin que la Zlecaf soit porteuse d’un changement tangible, inclusif et durable pour les économies de la sous-région. Ceci, en termes d’industrialisation, de diversification économique et de création d’emplois. 

« Ce forum vise à susciter des échanges constructifs afin de tirer les leçons de l’intégration régionale et d’évaluer dans quelle mesure les communautés économiques régionales peuvent servir de socle pour libérer le potentiel commercial de la Zlecaf en Afrique de l’ouest et centrale », a déclaré le conseiller principal de la CEA auprès du centre africain pour la politique commerciale, Adeyinka Adeyemi. Il a indiqué que durant cette rencontre de deux jours, les participants examineront à titre prioritaire plusieurs thématiques majeures en séances plénières.

Parmi les points qui seront débattus, figure celui lié à la considération de la Zlecaf comme une initiative endogène qui vise à favoriser l’intégration, stimuler la compétitivité industrielle et à la création d’emplois en Afrique ainsi que la facilitation du commerce pour libérer le potentiel de la Zlecaf pour l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale.

« La mise en œuvre effective de la Zlecaf présente nécessairement un certain nombre d’atouts et de défis propres à la région», ajoute Adeyinka Adeyemi, avant de spécifier que ces particularités régionales doivent faire l’objet d’une évaluation en concertation avec l’ensemble des acteurs clés afin que ceux-ci tirent le plein bénéfice d’une zone de libre-échange à l’échelle continentale.

 

Rock Ngassakys

Notification: 

Non