Mobilisation des ressources minières : l’espoir s’estompe quelque peu

Lundi 6 Juillet 2020 - 18:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La baisse continue de la commande des voitures électriques suscite déjà de sérieuses inquiétudes auprès des experts RD-congolais. Selon eux, cette situation inconfortable entraînera sans aucun doute de lourdes conséquences sur la commercialisation du cobalt.     

La RDC ne peut que s’inquiéter de la dégringolade actuelle des prix du cobalt sur le marché international. Depuis février 2020, le précieux minerai a perdu au moins 15 % de son prix sur le marché international, et les perspectives ne sont guère reluisantes à court terme. En outre, il s’observe aussi une baisse de 18 % (par rapport à 2019) de la demande du cobalt dans le secteur aéronautique. A la lecture des différents paramètres, il faut croire que la tendance baissière continue ne vienne compliquer davantage les prévisions optimistes de mobilisation des recettes budgétaires au cours de l’actuel exercice budgétaire.

Pour rappel, le pays est présenté comme la capitale mondiale du cobalt en raison de ses gisements miniers importants. Au moins 60 % du cobalt du monde proviennent de la RDC, plus précisément de la riche province du Lualaba, le fruit du dernier découpage territorial. Il s’agit d’ailleurs des ressources mises en évidence depuis l’époque coloniale.

Aujourd’hui plus qu’hier, l’on s’accorde à reconnaître le risque important qui pèse sur le budget 2020, d’autant plus que la vente du cobalt représente une bonne partie des recettes intérieures. Plusieurs avis convergent sur le fait que la tendance baissière devrait se poursuivre en raison de la baisse de vente des véhicules électriques et du ralentissement de la demande du secteur aéronautique. Sur ce dernier point, il convient de signaler l’importance de ce métal précieux pour la fabrication des turbines des réacteurs. Si le malaise est bien réel, la solution reste la stricte observance de la gestion prudentielle des ressources de l’État au cours de cette période.   

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non