Mode : HNX, une marque qui fait mouche auprès des jeunes pontenegrins

Jeudi 5 Décembre 2019 - 20:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Très prisée par les jeunes de Pointe-Noire, la marque qui a vu le jour en 2018 fait son bout de chemin pour le bonheur de son créateur, Bissila Ngama Marc Brunel, 18 ans, sérigraphe et élève en classe de terminale. Une touche qui s’adresse essentiellement aux jeunes en quête d’originalité.

« A travers cette marque, je veux juste lancer un message aux jeunes pour leur dire que tout est possible dans la vie, il faut juste se battre pour ses rêves, y croire et faire face à l’adversité », a expliqué Marc Brunel, dont le but est de pousser les jeunes à réaliser leurs rêves même les plus fous.

Amoureux de la mode, pour lui « le style c’est l’expression de soi, c’est ce qui rend unique et différent des autres ». Si sa couleur de prédilection est le noir, il ne se met pas pour autant des barrières et s’amuse volontiers avec d’autres tonalités pour varier sa collection. Entre T-shirt, sweat et polo, ses créations portent juste les initiales HNX (qui signifient Hendrix qui n’est autre que le petit nom que son entourage lui attribue) donnant à sa collection une touche particulière.

Bradley Goma ne jure plus que par cette marque. « Si vous êtes à la recherche d’un style branché et original, alors je vous conseille HNX. J’aime son côté discret et en même temps élégant ; et on est à l’aise tout au long de la journée », a-t-il fait savoir, ayant lui-même découvert cette marque par l’intermédiaire d’un ami. 

« Simplicité et élégance, tels sont les mots auxquels on pense quand on parle de la marque de HNX », a indiqué Pierrette Nsiensie, séduite par la matière et la qualité de la marque. « Je ne suis pas très t-shirt et polo, mais la douceur du tissu m’a tout de suite séduite et le prix abordable m’a convaincue », a-t-elle témoigné, contente de son dernier achat HNX

Théresa Bouams, mannequin international originaire du Congo-Brazzaville, salue et encourage cette initiative. « Cette nouvelle génération, tout en s’imposant peu à peu dans les arcanes de la mode, n’oublie pas de transformer les opportunités en véritables leviers favorables au développement de l’industrie locale », a déclaré le mannequin qui souhaite voir de telles initiatives se multiplier dans le secteur de la mode.

Photographe pendant ses heures perdues, il participe à plusieurs événements culturels à Pointe Noire. Si le jeune créateur a plein d’idées en tête, il continue cependant de peaufiner sa marque et chérit le rêve qu’un jour, ses créations traversent les frontières congolaises pour séduire les jeunes du monde entier. On lui souhaite donc bon courage.

 

Berna Marty

Légendes et crédits photo : 

Un T-Shirt HNX porté par un Congolais/DR

Notification: 

Non