Mondial 2018: battue par la Corée du Sud, l'Allemagne termine dernière du groupe F

Mercredi 27 Juin 2018 - 20:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Incroyable: l'Allemagne, championne du monde en titre, quitte le Mondial 2018 au premier tour, humiliée 2 à 0 par la Corée du Sud mercredi. Et la nouvelle a résonné bien au-delà du monde sportif. 

La porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel a exprimé mercredi la tristesse de tout un pays. "Ce n'est pas notre Coupe du monde - que c'est triste!", a réagi Steffen Seibert dans un tweet peu après le coup de sifflet final.

Gary Lineker, alors international anglais, avait lancé dans les années 1990 une formule passée à la postérité: "Le football est un jeu où 22 types courent après un ballon, et à la fin c'est l'Allemagne qui gagne". Devenu consultant vedette, il a twitté mercredi: "22 types courent après le ballon et à la fin les Allemands ne gagnent plus".

La Mannschaft n'avait jamais quitté le Mondial avant les quarts depuis son retour en Coupe du monde en 1954 ! 

Les médias allemands en ligne soulignaient "une honte historique". "Notre cauchemar de la Coupe du Monde est devenu réalité", s'exclame de son côté le journal populaire Bild. Et en plus "nous sommes derniers du groupe".

Car, oui, la lecture du classement final du groupe F laisse pantois: la Mannschaft de Manuel Neuer est dernière ! La Suède, 1ère, et le Mexique, 2e, se qualifient pour les 8es de finale, tandis que les Sud-Coréens, 3e, quittent également le tournoi, mais devant les champions déchus.

Joachim Löw, sélectionneur allemand, dont le contrat a été prolongé juste avant le Mondial jusqu'en 2022, peut-il rester en poste après un tel tremblement de terre ? Interrogé par la ZDF, l'intéressé a déclaré qu'il était "trop tôt" pour y répondre. "Il faut quelques heures pour y voir clair, la déception est très profonde en moi (…) on va devoir mener des discussions demain (jeudi), on verra comment ça continue", a-t-il-dit.

Ce Mondial en Russie restera comme celui des dernières minutes décisives: la défaite des hommes de Löw s'est dessinée sur un but accordé après recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) à Kim Young-gwon (90e+2), avant que Son Heung-min n'éteigne le suspense en contre (90e+6).

Camille Delourme avec AFP

Légendes et crédits photo : 

Kim Young-Kwon bat Neuer sous les yeux de Mario Gomez et ses coéquipiers allemands (Jewel SAMAD / AFP) Le désarroi des supporteurs allemands, sonnés par l'élimination des champions du monde en titre (Luis Acosta / AFP)

Notification: 

Non