Musique : bienvenue dans la jungle de Spirita Nanda !

Jeudi 28 Mai 2020 - 19:17

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Adulée ou décriée, Spirita Nanda a ouvert son micro et son cœur pour venir en aide aux orphelins de Villages Mwana Congo. Une initiative personnelle datant du mois dernier en plein confinement. 

 

L’artiste ponténégrine Spirita Nanda, dont l’image publique dévoile parfois un peu trop ses rondeurs et divise l’opinion publique, est en vérité une femme réservée qui cache derrière sa poitrine opulente un coeur charitable. Provocante et sexy, mais sensible et pudique, voilà tout le paradoxe d’une artiste aux différentes facettes. Bienvenue dans ma jungle, telle est la devise de Spirita sur ses réseaux sociaux où sa page facebook rassemble un peu plus de onze mille fans ! En cette période de pandémie et du cortège de dons qui l’accompagne, Spirita Nanda s’est distinguée par une démarche  artistique qui, si elle n’a rien de singulière, aura retenu l’attention par ce qu’elle aura apporté de générosité, de transparence et de concret. L’artiste de Pointe Noire, à qui l’on doit l’album de treize titres « Fuzion », sorti sur son propre label Spirit’Art le 1er novembre 2019, a proposé le 18 avril dernier un direct live sur la page Facebook du Festival African Nomade avec l’objectif de mobiliser des fonds en soutien de Villages Mwana Congo.

Sensible de longue date à la cause des orphelins,  Spirita Nanda a donc œuvré pour cet orphelinat de Pointe Noire, cofondé par Cheryl Walker et son mari Lambert Laki-Laka en 2010. En contrepartie d’une dédicace de celle que l’on surnomme « La Diva » , les internautes étaient appelés à contribuer avant le show à cette démarche humanitaire qui s’inscrivait dans ces 30 minutes d’un Live intimiste en direct du salon, sans musiciens, confinement oblige.  Quelques fans isolés auront reproché à l’artiste l’effet « M’as tu vu ? » de sa main tendue  et les publications, preuve par l’image, de chaque don récolté mais où l’identité des donateurs n’étaient cependant pas révélée. A l’évidence, il faut à contrario faire le constat d’une volonté de transparence totale en ces temps un peu troubles, à l’heure où une partie de la population s’interroge parfois de la nature et de la destination des dons.

Le Direct Live de Spirita Nanda aura dépassé les intentions, louables malgré tout, de nombre d’artistes aux chansons et clips de sensibilisation dont les paroles récurrentes sur les gestes barrières s’entrechoquent sur la grande toile et peinent à trouver un véritable écho. Ainsi, dans une action simple, concrète, ciblée, « La Diva » aura remis en main propre la somme de 145 000 francs CFA à Villages Mwana dont l’objectif annoncé est de construire un logement permanent aux personnes dites vulnérables. Et cela lui valait bien cette ultime dédicace à son encontre : Félicitations Spirita ! 

 

 

 

 

Philippe Edouard

Légendes et crédits photo : 

Spirita Nanda

Notification: 

Non