Musique : Gaz Mawete roule à pleins gaz vers l’autoroute du succès

Mercredi 30 Octobre 2019 - 11:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’alliance avec le label Bomaye Musik semble plutôt bien réussir au jeune talent de Kinshasa qui s’est retrouvé à l’affiche, au Zénith de Paris, à réaliser la première de Naza, ce 30 octobre.

Gaz Mawete à l’affiche au ZénithDe ceux de sa génération, particulièrement ceux qui sont passés par le télé-crochet de Vodacom, dans sa version Vodacom Superstar ou Vodacom Best of the Best, il n’en est pas un autre à qui les choses semblent si bien sourire qu’à Gaz Mawete. Ses chansons deviennent des tubes, on parle de cinq millions de vue pour "Olingi nini ? "(Que veux-tu ?) et il est adulé par les jeunes. Mais il ne fait pas mouche qu’auprès des mélomanes. Son passage au Zénith de Paris, qu’importe qu’il fasse la première de Naza, n’est vraiment pas rien ! C’est une étoile qui visiblement se démarque de plusieurs, sans polémique.

En effet, partant déjà du succès local de ses œuvres amplifié par les retours positifs de la diaspora, le natif de Tshangu connaît une ascension qui laisse espérer que les choses vont aller bien vite pour lui. Signer avec Bomaye Musik a ouvert à Gaz Mawete des portes qui ne le sont pas encore pour nombreux de ses contemporains. C’est dire que des collaborations comme son prochain featuring avec Youssoupha ne sont pas de celles qui se ramassent à la pelle, non ! Leur duo, lors de l’African music forum, tenu en septembre dernier à Kinshasa, fait déjà un peu rêver. Attendons de voir ce qu’il en sera d’un travail plus fouillé à la mesure des deux talents. Le lyriciste a les mots et lui a le reste pour faire en sorte qu’un sacré tube naisse de leurs entrailles.Youssoupha et Gaz Mawete en studio

Même s’il a encore son image à construire, de ce côté-là son physique le prédispose déjà à s’en faire une d’enfer, à la Fally Ipupa, pensent certains… Déjà qu’il lui a emprunté son déhanché dans la vidéo de "La loi du talion" ! Une certitude, bientôt le garçon au visage d’ange sera le tombeur de ses dames, un Casanova en pleine gestation. Ses morceaux, d’ailleurs, laissent bien percevoir qu’il n’est pas du genre à jouer les timides et si les uns le trouvent à la limite réaliste, très choquant ripostent bien d’autres. En effet, plusieurs lui ont reproché d’avoir osé "Tsha nga zemi" (Engrosse-moi). Dès lors, même s’il s’en défend et rétorque qu’il dépeint la réalité, sa société, ça reste retors, la pilule ne passe pas pour tout le monde.

Qu’à cela ne tienne ! Le jeune talent se confirme. Son dernier single "La loi du talion", trois mois après sa sortie, semble au même destin que les précédents, notamment "Antidote" et "Olingi nini ?" qui ont dépassé le million de vues. Un million deux cent mille pour le premier et cinq millions pour le dernier.

 

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Gaz Mawete à l’affiche au Zénith Photo 2 : Youssoupha et Gaz Mawete en studio

Notification: 

Non