Musique: « Jérusalema », la prière devenue virale sur les réseaux

Vendredi 7 Août 2020 - 13:56

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La chanson sud-africaine a atteint sa destination géographique : Jérusalem, Israël. Et a traversé les frontières.

Des jeunes danseurs angolais, aux soignants français, en passant par des religieux en Italie et les groupes familiaux à des fans israéliens dansant depuis la ville dont il est question, la fameuse prière du DJ sud-africain, Master KG et de sa compatriote Nomcebo Zikode a fait sauter les barrières raciales.

Sur le continent africain, elle fait danser depuis sa sortie en décembre 2019. Ces dernières semaines, « Jerusalema » bat les records sur la scène internationale. Plus de 58 millions de vues sur YouTube. Le clip figure actuellement dans le top 5 mondial de Shazam.

Le « #JerusalemaDanceChallenge »

Angola, Kenya, Rwanda, Portugal, Etats-Unis, Italie, Espagne…, le titre afro-pop envoûtant s'est offert une nouvelle jeunesse grâce à une chorégraphie de danse africaine reprise en masse sur l'application TikTok et YouTube.

Pour s'y mettre, rien de plus simple puisque le « #JerusalemaDanceChallenge » fait le tour du monde grâce aux réseaux sociaux. Ces derniers accueillent les prestations de ceux qui dansent sur cette musique entraînante rythmée à la sud-africaine, en inventant une chorégraphie ou en suivant celle des jeunes danseurs angolais, improvisés avant et pendant le confinement, qui présentement fait le buzz. Danser sur le titre entraînant est le dernier défi à la mode.

La version chorégraphique qui a aujourd'hui le vent en poupe est devenue virale grâce à un groupe de jeunes Angolais. Dans la vidéo postée par Fenomenos do Semba, les pas s'exécutent avec  un plat à la main que l'on déguste en dansant. Un défi souvent relevé dans plusieurs pays anglophones du continent.  Des informations relayées par les auteurs de « Jerusalema » font état de plusieurs chorégraphies tournées à travers le monde.

Composé par le DJ sud-africain et producteur de disques Master KG ainsi que la chanteuse sud-africaine Nomcebo Zikode, « Jerusalema » est une prière à travers laquelle la chanteuse demande à Dieu de la protéger, guider, mais aussi surtout de ne pas l’abandonner car, dit-elle, sa place n’est pas ici-bas, son royaume n’est pas sur cette terre, « Jérusalema » est sa maison.  

 

Durly Emilia Gankama

Légendes et crédits photo : 

Photo: Master KG et Nomcebo Zikode dansant sur le titre

Notification: 

Non