Musique : l’album « 2020 chroniques » de Martial Pa’nucci disponible

Lundi 17 Août 2020 - 19:10

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le nouvel opus « 2020 chroniques » de l’artiste rappeur congolais, Martial Pa’ nucci, est déjà  disponible sur la plateforme de distribution Gstore Music au Gabon sur www.gstoremusic.com. Il compte quinze titres.

 Parmi les titres de l'album figurent « Kongo bololo » ; « Les chroniques de la FrançAfrique » » ; « 1885 » ; « Kama Paradis » ; « Retourne à la source » ; « Interlude (Nzete ebetela kake…) ; « One People », « Résiste (Part III) », etc. 

A travers ces titres, Martial Pa’nucci crie, parle et invoque la mauvaise gouvernance des dirigeants africains qui sacrifient les plus jeunes sur l’autel des intérêts nombrilistes et égoïstes. L’opus « 2020 chroniques » (Chroniques de la décolonisation), connaît la participation des grands noms de la musique africaine et du Hip-Hop comme Awadi, Lord Ekomy Ndong, Smarty, Joey Le Soldat, Nourat, Nanda, Rodzeng, Veeby, D-oud La Paix. 

Celui-ci est le quatrième projet solo de l’artiste. Il utilise parfois les sonorités d’instruments traditionnels à celles de la musique Rap, le tout accompagné de textes poignants avec des thématiques variées.

Martial Pa’nucci mêle parfois les sonorités du rap à celles des musiques traditionnelles africaines, avec des instruments comme le balafon, le tam-tam, le djembé, la kora, les calebasses, etc.

Le rappeur congolais, membre et cofondateur du mouvement citoyen Ras-Le-Bol, vit au Burkina Faso. Connu pour son franc-parler et ses chansons qui mettent le doigt là où ça fait mal, Martial Pa’nucci lutte pour l’égalité entre les citoyens, combat contre les mauvais rapports France-Afrique, dénonce le désenchantement fait à la jeunesse africaine, les espoirs brisés des fonctionnaires, la désillusion des étudiants...

 Martial Pa’nucci est aussi écrivain, auteur des recueils de poèmes. Il a publié son premier ouvrage intitulé "Le poids des maux" en mars 2016 et le second recueil « Pour que l’humain survive » en 2019.

Il participera à la quinzième édition du FESTA2H (festival international d’Hip -Hop et de cultures urbaines) prévue en septembre 2020 à Dakar. Au Sénégal et à la fête de la Radio du même mois en France.

De son vrai nom Moyi Mbourangon,

Martial Pa’nucci est né à Brazzaville. Il est licencié en littérature et civilisations africaines à l’Université Marien-Ngouabi.  L’artiste embrasse le Hip-Hop au début des années 2000. Pour en procurer l’album, contactez l’artiste ou son équipe sur son compte Instagram.

Rosalie Bindika

Légendes et crédits photo : 

La pochette de l’album

Notification: 

Non