Niari : lancement d’une campagne de sensibilisation à la filariose lymphatique

Samedi 31 Août 2019 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 La coordination nationale de lutte contre l’onchocercose et la filariose a lancé, le 30 août à Dolisie, dans le département du Niari, une campagne de sensibilisation à la filariose lymphatique, une maladie tropicale, infectieuse et parasitaire provoquée par des vers parasites du genre filaire Wuchereria bancrofti.

Initiée par la préfecture, la campagne destinée aux chef des districts sanitaires, aux chefs de quartier, aux représentants des églises et aux Ong vise à mieux informer la population de ce département sur cette maladie, ses manifestations et comment l’éviter.

Selon le Dr François Missamou, coordonnateur national de la lutte contre l’onchocercose et la filariose lymphatique, la filariose se manifeste par des oedèmes des membres, surtout inférieurs ; des lésions cutanées ; hydrocèle et l’éléphantiasis.

Afin de mieux prévenir les populations, il a invité à la prise simultanée du Mectizan ou ivermectine et l’albendazole, une fois par an.

« On peut aussi traiter cette maladie avec la prise de l’albendazole seule tous les six mois, soit deux fois par an. Pour les enfants de moins de cinq ans ; les femmes enceintes ; les femmes allaitantes moins d’une semaine ne doivent pas prendre ces médicaments », a-t-il conseillé, soulignant que des distributeurs formés sont seuls habilités d’administrer ces médicaments.  

Dans le cadre de la prévention, elle est basée sur l’application des règles d’hygiène générale, comme l’hygiène du milieu ; pulvérisation intra domicile ; l’utilisation des moustiquaires imprégnées dont une opération de distribution est envisagée dans les ménages.

« Chaque ménage aura au préalable un jeton à base duquel il sera comptabilisé pour en bénéficier. La distribution préalable des jetons permettra d’éviter le désordre constaté lors des précédentes opérations », a précisé, François Missamou.

Au Congo, la filariose lymphatique sévit dans les départements de la Likouala, de la Sangha, dans les deux Cuvettes, du Pool, de la Bouenza et du Niari.

Max Ferhynel Poudi, correspondant à Dolisie

Notification: 

Non