NTIC : le Club Congo-France numérique lance ses activités

Vendredi 14 Août 2020 - 15:42

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ambition de se positionner comme un organe consultatif de l’offre française et congolaise en matière du numérique est la principale motivation de la création de cette plateforme.

La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée le 13 août à Brazzaville, en présence de l’ambassadeur de France au Congo, François Barateau, du vice-président de la BDEAC, des représentants des institutions internationales et du secteur privé.

Le Club Congo-France numérique rassemble trente-deux entreprises et associations, dont onze au Congo, onze en France qui ont pris l’engagement en avril 2019 de mettre en place cette association. Créé avec le soutien des organismes publics congolais dont l’Agence de régulation et de communication électronique et français, le service économie de l’ambassade de France au Congo, le Club met en relation des professionnels, dirigeants du secteur privé et acteurs du numérique, notamment les acteurs de la société civile, qui travaillent directement, ou indirectement dans le secteur du numérique, notamment dans le domaine des services, infrastructures, développement, distribution et commerce, éducation, formation, sécurité et gouvernement.

Le Club Congo-France numérique se veut un outil à caractère professionnel, une plateforme d’échanges, de partage d’informations et d’opportunités d’affaires dans le secteur du numérique et vise à répondre aux attentes fortes des Congolais en matière de contenus, de services et d’usages.

 « L’objectif poursuivi est de promouvoir et renforcer les liens économiques et commerciaux entre les membres. Cette coopération devrait se traduire par une animation des réseaux existants, la création d’évènements et de programmes de formation, une montée en puissance des startups locales et l’accompagnement de projets innovants », a précisé la présidente du Club Congo-France numérique, Gouadi Koussiama.

Cette plateforme s’est également assignée comme mission de contribuer au développement du secteur du numérique en République du Congo dans un esprit de consolidation des compétences mutuelles, dans le cadre d’appels d’offres publiés par les institutions nationales et internationales. La Club s’est doté d’un plan national de développement du numérique 2018-2022, qui met l’accent sur la promotion de projets à forte valeur ajoutée et la modernisation des services de l’Etat au profit de l’ensemble des usagers (e-gouv, e-business, e-citoyens).

Ainsi, pour le Club Congo-France numérique, il s’agit aujourd’hui d’optimiser et de valoriser l’offre locale de contenus ; contribuer aux réflexions sur les questions du numérique et jouer un rôle consultatif auprès du gouvernement et des institutions ; offrir aux porteurs de projets innovants un espace d’information, d’échange et d’accompagnement, grâce à un écosystème en développement, et enfin, promouvoir et organiser des conférences, expositions et webinaires sur des sujets d’intérêts communs.

Guillaume Ondzé

Légendes et crédits photo : 

photo de famille

Notification: 

Non