Numérique : faciliter le développement agricole de l’Afrique via le digital

Jeudi 12 Septembre 2019 - 21:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En vue de parvenir à une transformation agricole inclusive et durable du continent, plus de deux mille trois cents délégués africains ont pris part, le 10 septembre, à Accra, au Ghana, au forum consacré à l’agriculture.

Organisé par l’opérateur chinois de télévision numérique, Startimes sur le thème « Développer le numérique en tirant parti de la transformation numérique pour créer des systèmes alimentaires durables en Afrique », le forum a regroupé plusieurs dirigeants des pays du continent, parmi lesquels les présidents du Ghana, Nana Addo Akufo-Addo; du Togo, Faure Essozimna Gnassingbe; du Niger, Mahamadou Issoufou; et de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara.

A l’occasion, ces chefs d’Etat ont partagé leur expérience en matière de développement agricole à l’ère numérique, dans le cadre des objectifs de la Déclaration de Malabo (2014) et des Objectifs de développement durable de l’ONU.

Plate-forme de de discussion, d’investissement et d'initiatives, cette rencontre constitue pour Star Times, à travers son projet intitulé « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains », un moyen de stimuler, à l’heure du numérique, la coopération sino-africaine par un accès direct et aisé des zones rurales à l’information du monde entier, notamment dans le domaine agricole.

En effet, si la numérisation est l’un des moteurs du partage de connaissances, il est généralement reconnu que l’Afrique est dans ce domaine pénalisée par le manque d’infrastructures.

En organisant ce forum, Star Times entend libérer le potentiel des millions de petits fermiers et « agri preneurs » d’Afrique qui produisent 80% de la nourriture et des produits agricoles consommés sur le continent, génèrent des millions d’emplois et une croissance économique inclusive. « Il est de la responsabilité sociale de Star Times de mettre sa plate-forme à disposition pour populariser des contenus éducatifs en Afrique. C’est la raison pour laquelle nous avons proposé à la Fondation Bill & Melinda Gates, à l’Alliance pour la révolution verte en Afrique et à d’autres acteurs, de diffuser des programmes à vocation agricole », a indiqué Zhang Junqi, directeur général adjoint des opérations à Star Times.

Selon lui, le projet « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains » fait partie des dix principaux programmes de coopération visant à terme, fin 2019, à équiper 10 112 villages de la télévision par satellite. Au Congo, ce projet a fait la joie de la population, notamment celle de Kinkala, chef-lieu du département du Pool, qui a salué l’initiative de cet opérateur, en témoignent les avis des bénéficiaires. « J’ai personnellement acquis le matériel de ce projet salvateur. Nous croyons que la société va continuer dans ce sens parce que les prestations sont bonnes et la population est contente », déclarait le 18 avril dernier, Joseph Kifoua, maire de Kinkala. «Cette bonne initiative doit s’étendre sur tous les villages. Il y a trop des chaînes en anglais qui ne nous servent à rien », relevait pour sa part Emmanuel Dianzinga, un des bénéficiaires de la même localité.

 

 

 

Guy-Gervais Kitina

Légendes et crédits photo : 

Une exploitation agricole familiale au Congo/ DR

Notification: 

Non