Numéro d'identification unique : opération d'enrôlement des diplomates

Mercredi 23 Septembre 2020 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La direction générale des impôts a ouvert, le 23 septembre au ministère des Affaires étrangères, un site d’enrôlement pour l’acquisition du nouveau Numéro d'identification unique (NIU) réservé exclusivement au corps diplomatique.

C’est le directeur de la réglementation et du contentieux, Alain Frédéric Kanga, qui a procédé au lancement officiel du site d’enrôlement des diplomates. Selon lui, le site est ouvert deux fois dans la semaine (mardi et jeudi) de 9h à 15h. L’attribution du NIU est gratuite.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la cheffe du site d’enrôlement, Ida Annie Anga, et du colonel de police Henri Jacques Kiénaka, directeur de l’identification civile, chef de projet NIU.  

Rappelons que la cellule du nouveau NIU a été inaugurée le 10 août par le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

Le NIU est une immatriculation obligatoire du contribuable (personne physique et morale), délivrée par la direction générale des impôts et des domaines. Le nouveau NIU a été mis en œuvre par la direction des Systèmes d’information (DSI) du ministère des Finances et du Budget.

Il se particularise par la prise des empreintes digitales, de l’iris de l’œil et le QR code (un type de code barre en deux dimensions, constitué en modules noirs disposés dans un carré sur fond blanc). Ces trois éléments s’ajoutent aux données textuelles et à la photo de l’ancien NIU. Ce qui permettra aux administrateurs de vérifier aisément l’authenticité des contribuables et d’empêcher les personnes physiques ou morales de posséder plusieurs NIU. 

Pour les personnes ordinaires, l’enrôlement et l’obtention du NIU se feront dans les services des impôts implantés dans les arrondissements ou auprès des agents des impôts dotés d’appareils d’enrôlement portatifs qui seront déployés dans les quartiers.

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

- Un diplomate en plein enrôlement /Adiac

Notification: 

Non