Obsèques de Jacques Chirac : le président Denis Sassou N'Guesso sera présent

Samedi 28 Septembre 2019 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une trentaine de chefs d'État et de gouvernement, dont le président du Congo, est attendue le 30 septembre, pour la cérémonie d'hommage à l'ancien président français, a indiqué l'Elysée.

Des chefs d'Etat et de gouvernement étrangers ont déjà annoncé leur venue à Paris pour rendre hommage à Jacques Chirac. Parmi eux, le président congolais, Denis Sassou N'Guesso; le président russe, Vladimir Poutine; italien, Sergio Mattarella; et allemand, Frank-Walter Steinmeier ainsi que les Premiers ministres libanais, Saad Hariri, hongrois, Viktor Orban et belge, Charles Michel.

Plusieurs ex-dirigeants du temps de Jacques Chirac feront aussi le déplacement. C'est le cas de l'ancien président sénégalais, Abdou Diouf. Côté français, les anciens présidents François Hollande, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d'Estaing seront présents.

Chirac le visionnaire, Chirac l'Africain, souvenons-nous de son discours lors du sommet France-Afrique, le 15 février 2007, à Cannes: "L'humanité est entrée dans un âge où les destins des peuples sont en fait indissolublement liés : un nouveau monde dont l'avenir ne peut se dissocier de celui de l'Afrique. Car, l'Afrique dont il ne faut jamais oublier qu'elle est le berceau de l'homme et de l'humanité, est dépositaire de trésors de sagesse et de culture, trésors qui permettent en réalité un autre regard sur la modernité. L'Afrique, on l'a dit, c'est une démographie exceptionnelle, richesse et défi à la fois. Ce sont d'immenses ressources naturelles, porteuses de développement, mais qui attisent, aussi, bien des convoitises. C'est un élan, grâce au dynamisme de ses peuples, mais ce sont également des handicaps hérités de l'histoire. Ce sont des crises, des blessures au flanc même du monde, dont la communauté internationale ne peut détourner les yeux car, aujourd'hui, les désordres régionaux ont souvent des répercussions planétaires".

Et retenons cette citation sur l'Afrique et la France : " On oublie seulement une chose, c'est qu'une grande partie de l'argent qui est dans notre porte-monnaie vient précisément de l'exploitation depuis des siècles de l'Afrique. Alors, il faut avoir un petit peu de bon sens, je ne dis pas de générosité, de bon sens, de justice pour rendre aux Africains...".

Jacques Chirac était président d'une fondation qui porte son nom, et qui lutte contre les faux médicaments en Afrique. L'ancien président français est décédé le 26 septembre à l'âge de 86 ans. En 2007, il quittait l'Elysée. C'était le cinquième président de la Ve République. Il était un grand amateur d'art primitif, l'initiateur du Musée Quai Branly.

Noël Ndong

Notification: 

Non