Parti congolais du travail : le budget du comité de Djiri chiffré à plus de 11 millions FCFA

Lundi 26 Octobre 2020 - 17:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La somme arrêtée au cours de la session inaugurale du 24 octobre dernier servira pour la mise en œuvre de la feuille de route adoptée pour les deux mois restants de l’année en cours.

Réunis sous la direction du délégué fédéral, Jean Eyenga, les membres du conseil du comité du Parti congolais du travail (PCT) Djiri ont adopté un budget qui s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 11 630 000 FCFA. Ils ont, par ailleurs, adopté le règlement intérieur et doté le comité d’une feuille de route de la période allant d’octobre à décembre 2020.

En effet, cette rencontre, la première du genre depuis la mise en place des nouvelles instances dirigeantes de comité PCT du 9e arrondissement, a permis à sa présidente, Antoinette Olou Tiélé Gambia, de rappeler aux participants que c’est dans l’unité et la discipline qu’ils obtiendront de grands succès. En effet, le conseil du comité Djiri compte 677 membres issus de l’assemblée générale du 19 août 2020, pour 90 sections.

 « Personne ne serait donc laissé au bord de la route. Ici à Djiri, il n’y aura pas de place pour les rancœurs et les divisions. N’oublions pas que c’est dans l’ordre et les politiques bien établies que nous serons des ultimes vainqueurs des échéances électorales qui pointent à l’horizon. Echéances au cours desquelles nous nous engageons fermement pour garantir à notre candidat, le camarade Denis Sassou N’Guesso, un succès éclatant en 2021 », a rappelé la présidente du conseil du comité PCT Djiri.

Présidant les travaux, le secrétaire fédéral aux affaires électorales et à l’urbanisme de la fédération PCT Brazzaville, Jean Eyenga, s’est félicité des résultats obtenus. Selon lui, les conclusions de cette rencontre n’auront de chance que si les engagements pris au travers le règlement intérieur, la feuille de route et le budget subséquent sont appliquées dans l’unité, la cohésion et la discipline. « Cette ambition se traduira davantage toute l’année prochaine qui n’est plus qu’à deux mois de nous, deux mois au cours desquels doivent s’amorcer impérativement et de manière efficace les préparatifs de l’élection présidentielle de 2021 », a déclaré le délégué fédéral. 

De passage à Djiri, le président de la fédération PCT Brazzaville, Faustin Elenga, a invité les responsables du parti dans le 9e arrondissement de lancer une vaste campagne d’adhésion pour remporter les prochaines échéances électorales. Il a aussi insisté, entre autres, sur la discipline et la cohésion entre les membres et le paiement des cotisations statutaires.  

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Les membres du comité PCT Djiri/Adiac

Notification: 

Non