Pointe-Noire : la résidence d'un député cambriolée à Ngoyo

Jeudi 1 Octobre 2020 - 13:41

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Située dans le sixième arrondissement de Pointe-Noire, Ngoyo, la résidence du député de Ngo, Digne Elvis Tsalissan Okombi, a fait l’objet d’un braquage, le 30 septembre, aux environs de 2 heures.

Selon un communiqué rendu public par la victime, membre de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, l' acte a été perpétré par plus d’une dizaine de personnes cagoulées. « Ces personnes, très organisées, qui semblaient avoir bien étudié le plan de mon domicile ont pris en otage les occupants des lieux pendant près d’une heure. Après un premier constat, les téléphones portables, un ordinateur, les appareils électroménagers et de l’argent en liquide ont constitué le butin », décrit Digne Elvis Tsalissan Okombi.

D’après lui, ce cambriolage qui n’est pas le premier du genre, attire son attention et lui permet de douter sur ce énième maquillage.  « Je profite de cette occasion pour informer l’opinion, ma famille et mes amis sur le fait que, si un jour je suis victime d’un braquage fantaisiste, ou d’une bavure quelconque, les commanditaires seront assurément des personnes qui, depuis cinq ans, me vouent une haine injustifiée », a-t-il conclu, précisant que les services de la gendarmerie ont été saisis aux fins de diligenter une enquête.

Notons que Digne Elvis Tsalissan Okombi, ancien ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement, est président fondateur de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), un parti politique du centre qui s’est vu retirer le récépissé par le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation. Ce dernier parle actuellement sous le label de la Dynamique citoyenne Po na Ekolo, dont il est coordonnateur général.   

Parfait Wilfried Douniama

Notification: 

Non