Police : recrutement des jeunes pour une formation en Egypte

Mardi 16 Avril 2019 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La formation est réservée aux citoyens congolais âgés de 22 ans au 1er octobre, détenteurs d’un diplôme d’Etat et jouissant d’une bonne santé, d’une bonne vie et de bonnes mœurs, qui auront satisfait au test psychologique, médical et psycho professionnel.

La police nationale congolaise (PNC) a lancé le recrutement des jeunes d'Etat pour une formation à l’académie de la police de la République arabe d’Egypte. D'une durée de deux ans, selon le commissaire divisionnaire adjoint Jean Bosco Ndonda, celle-ci n'est réservée qu’aux jeunes garçons qui auront au plus 22 ans au premier 1er octobre prochain.

Les candidats intéressés par cette offre devront se présenter au bureau des ressources humaines de la PNC, au Commissariat général de la police jusqu'au 17 avril, munis de leur certificat de bonne vie et mœurs.« Le candidat doit être détenteur d’un diplôme d’Etat, de sexe masculin. Ces candidats doivent être ceux qui jouissent d’une bonne vie et de bonnes mœurs, qui ont un état de santé satisfaisant. Ils vont passer par un test psychologique, médical et psycho professionnel. Le concours comprend l’évaluation de connaissances, l’aptitude physique, … Ce sont des préalables que les candidats doivent remplir », a expliqué le général Jean Bosco Ndonda.

A en croire cet officier supérieur de la police nationale, après la formation, les candidats retenus reviendront pour « être utilisés dans le domaine d’activités dans lequel ils seront formés ».

Cette initiative, a expliqué le général Jean-Bosco Ndonda, rentre dans le cadre du partenariat entre nations. L’Egypte, a-t-il dit,  accorde chaque année un certain nombre d’opportunités aux jeunes congolais. Il s’agit des jeunes qui sont déjà en activité dans la police ou ceux qui viennent de la vie civile. « L’ambassade de l’Egypte a précisé des critères de sélection. Il s’agit, dans un premier temps, des citoyens congolais qui sont âgés de tout au plus 22 ans au 1er octobre 2019, de sexe masculin et détenteur d’un diplôme d’Etat », a-t-il insisté, notant que ceux qui seront retenus seront seulement ceux qui vont remplir les critères et réussir au concours.

 

 

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Des policiers de la PNC

Notification: 

Non