Présidentielle 2021 : Uphrem Dave Mafoula se déclare candidat

Mardi 7 Juillet 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Candidat indépendant, Uphrem Dave Mafoula a exprimé son ambition de briguer la magistrature suprême, le 7 juillet à Brazzaville, devant la presse.

Se réclamant candidat du peuple, il se lance dans la course sous la bannière du mouvement citoyen « Nouvelle ère », une dynamique créée par ce dernier pour militer en faveur du changement. « Je veux prendre mes responsabilités d’homme politique, mu par le devoir sacré de rendre à mon pays tout ce qu’il m’a donné. Je déclare que je suis candidat à la présidence de la République. Je place ma candidature sous le signe de l’audace et du renouveau ... », a-t-il déclaré.

Président du parti « Les Souverainistes », Uphrem Dave Mafoula a souligné que sa candidature à la présidentielle de 2021 est l’aboutissement d’une réflexion mure, nourrie des échanges avec le peuple congolais pendant cinq ans. C'est également pour lui, une occasion de consacrer, a-t-il dit, son énergie au service de la nation. Un combat qu’il estime noble et ardu, mais pour lequel il appelle les jeunes à se joindre à lui pour garantir une victoire écrasante en 2021.

« Etant donné que le changement ne viendra jamais frapper à nos portes, il est question de se lever, de se rassembler afin de créer les conditions du changement. J’en appelle aussi à nos aînés de tous bords politiques, de voir dans notre démarche, une occasion de parachever l’œuvre qu’ils ont commencée. Tous, autour de ce combat commun, réunissons-nous et fédérons nos forces », a lancé Uphrem Dave Mafoula.

Il a, par ailleurs, jugé "négatif" le bilan des gouvernants actuels du pays, tout en décriant la gestion des secteurs de l'éducation et de la santé. Au plan social, Uphrem Dave Mafoula a relevé la défaillance dans le système de retraite et souligné  la recrudescence du grand banditisme dans les grandes agglomérations du pays.

Il s'est dit optimiste sur la sortie du pays de cet état de chose. « Nos potentialités sont énormes. Nous avons des ressources naturelles et humaines en abondance. Je veux parler des forêts, de notre sol et sous-sol, de nos rivières ; notre pays est ensoleillé pendant toute l’année. La valeur de nos ouvriers n’est plus à démontrer et notre jeunesse créative et énergique n’attend plus qu’on lui fasse confiance », a-t-il poursuivi.

Rappelons que Uphrem Dave Mafoula a été candidat malheureux aux dernières élections législatives dans la circonscription de Loukolela, dans le département de la Cuvette.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Uphrem Dave Mafoula/Photo Adiac

Notification: 

Non