Presse diaspora : lancement officiel à Paris de Ziana TV

Mardi 18 Décembre 2018 - 11:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le média officialise sa webtélé, dédiée à l’actualité des diasporas, en offrant à ses téléspectateurs un cocktail littérature-musique, en association de l’écrivain Alain Mabanckou avec l’artiste Jackson Babingui. 

Ziana TV-Causerie-débat avec Alain Mabanckou lors du lancement officiel de la chaîne au coeur des DiasporasLe plateau de lancement officiel web a eu lieu le 16 décembre, dans la salle de spectacle archi-comble du Théâtre Le Tarmac. L’occasion pour les journalistes Nzoumba Bamfoumou et Alexis Passy, les animateurs de la cérémonie, de réchauffer la salle en annonçant la prestation de Jackson Babingui et la causerie-débat d’Alain Mabanckou, succédant aux vidéos d’annonces de partenaires qui déferlaient en boucle sur l’écran géant.

Pour Cyr Rodolphe Makosso, il y a cinq ans, Ziana TV, engagée dans l’aventure audiovisuelle, devait se saisir de l’opportunité qu’offraient les nouvelles technologies pour traiter le foisonnement des informations qui concernent les communautés subsahariennes. « Aujourd’hui, notre média a mis les diasporas au cœur de sa stratégie », a-t-il expliqué, et de se réjouir de l’interactivité avec les téléspectateurs, du soutien de ses compatriotes respectueux de la ligne éditoriale audiovisuelle et surtout de l’accompagnement des partenaires congolais allant des entrepreneurs tels que Jocelyn Armel le Bachelor, Yvon Bourge Bassadi, Arnaud Mfourga Miere, Agnès Ounounou ou de Cédric Mpindy, qui a prononcé l’allocution de La Ballade des Idées à l’intention d’Alain Mabanckou, « une fierté de notre Temps ».

Présent dès l’entame de la cérémonie, Jackson Babingui a émerveillé l’assistance par son tour de chant. Le public a repris en chœur les mélodies devenues cultes au Congo. « Ce sont des chansons d’antan composées par Jacques Loubelo, le Georges Brassens congolais, heureux de les interpréter pour notre cohésion nationale au Congo », a confié l’artiste.

A son tour, Alain Mabanckou, heureux de participer à ce lancement officiel, s’est plu à confier sa fierté de voir les Congolais mener des projets vecteurs du « vivre ensemble » depuis l’étranger. « La valorisation et la connaissance de notre culture au sens large doivent contribuer au socle de l’unité nationale au Congo », a estimé l’écrivain, se vantant de revenir dans ses œuvres à la terre congolaise et, surtout, de mettre en avant sa mère, Pauline Kengué. « C’est ma manière de mettre le Congo en avant et de faire de Pauline Kengué, la mère la plus évoquée par les écrivains francophones », a confié l’auteur de "Les cigognes sont immortelles", livre dédicacé durant des heures par Alain Mabanckou.

En marge de cette cérémonie, Valérie Baran, directrice du théâtre Le Tarmac, a rappelé combien cet endroit, en ce moment menacé de fermeture la saison prochaine par le ministère de la Culture français, a effectué un énorme travail de déchiffrage et d’accompagnement à la découverte de l’émergence des artistes venus du monde francophone. C’est le cas, par exemple, du Congolais Dieudonné Niangouna, artiste associé au festival d’Avignon en 2013, auteur de six spectacles produits au Tarmac avant de les jouer ailleurs.

« Ziana TV courant 2019, programmera ce type d’émissions en direct en associant les diasporas subsahariennes à travers le monde », a promis Cyr Rodolphe Makosso.Ziana TV-Jackson Babingui sur scène lors du lancement officiel de la chaîne au coeur des Diasporas

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Ziana TV-Causerie-débat avec Alain Mabanckou lors du lancement officiel de la chaîne au coeur des diasporas Photo 2 : Ziana TV-Jackson Babingui sur scène lors du lancement officiel de la chaîne au coeur des diasporas Crédit photo : Ziana TV by Ikia Elili

Notification: 

Non