Prix africain pour l’innovation en ingénierie : Charlette N’guessan est la gagnante

Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La jeune entrepreneure ivoirienne à remporter le prestigieux prix africain de la royal academy of engineering pour l’innovation en ingénierie, lors de la 6e édition 2020.

Agée de 26 ans, à la tête de Bace Group, une startup basée au Ghana, Charlette et son équipe ont développé en 2018 « Lapi Bace », un logiciel de reconnaissance faciale et d’intelligence artificielle qui permet d’authentifier à distance ou en présentiel l’identité d’une personne. « Lapi Bace fonctionne en faisant correspondre la photo en directe d’un utilisateur à l’image sur ses documents tels que les passeports ou cartes d’identité. Pour les sites web et les applications en ligne intégrant Lapi Bace, il est possible d’authentifier la photo d’un utilisateur via une webcam », a expliqué Charlette N’guessan.

« Lapi Bace » pourrait révolutionner le domaine de la cyber sécurité et contribuer à lutter contre la fraude sur l’identité à la base de multiples activités illicites, notamment dans le secteur financier où d’importantes sommes sont accaparées  chaque année par des cybercriminels. Interrogée par le media américain CNN, la lauréate a déclaré que « l’idée de cette innovation était née alors qu’elle étudiait à la meltwater entrepreneuriat school of  technology Mest à Accra, au Ghana ».

Cette distinction qui est décernée pour la toute première fois à une femme, lui a permis de bénéficier d’un prix d’une valeur de 25000€, soit 18,26 millions de fcfa. C’est la première consécration pour Charlette N’guessan, fille d’un professeur de mathématiques qui a passé une partie de son enfance en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs,  les trois finalistes ont reçu 13.000 dollars. Il s’agit, entre autres, d’Aïcha  Rabeem du nigéria dont la plateforme numérique fournit aux agriculteurs des données pour améliorer leur efficacité ; du docteur William Wasswa de l’Ouganda dont le microscope à faible coût accélère le dépistage du cancer  du col de l’utérus et de David Tusubira qui a conçu un système qui gère les réseaux électriques hors réseaux en surveillant l’état  des panneaux solaires. « Quinze entrepreneurs présélectionnés pour ce prix africain, originaires de six pays africains, ont reçu huit mois de formation et de mentorat, au cours desquels ils ont élaboré leurs plans d’affaires et ont appris à commercialiser leurs innovations », a déclaré l’académie dans un communiqué.

Lancé en 2014, le prix africain pour l’innovation en ingénierie de la royal academy of engeneering, basée au Royaume-Uni, est considéré comme le grand prix dans ce domaine en Afrique. Il accorde un soutien crucial à la commercialisation, à des innovateurs africains ambitieux qui développent des solutions d’ingénierie évolutives aux défis locaux, démontrant l’importance de l’ingénierie en tant que catalyseur d’une meilleure qualité de vie et du développement économique.

 

Cissé Dimi

Légendes et crédits photo : 

Photo: Charlette N'Guessan

Notification: 

Non