Prix Anzisha : deux jeunes entrepreneurs congolais parmi les finalistes

Lundi 16 Septembre 2019 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Originaires des deux Congo, Osvaldo Rey Mokouma et Yannick Kimanuka font partie des vingt finalistes de la compétition qui récompense les plus jeunes entrepreneurs africains, âgés de moins de 23 ans.

Le prix Anzisha, partenariat entre l'African leadership foundation et la Mastercard foundation, vise à identifier, soutenir et célébrer les jeunes entrepreneurs africains âgés de 15 à 22 ans, dont les idées, les projets et les entreprises exploitent le pouvoir de redéfinir et de réinventer la trajectoire de croissance de l'Afrique. Plus de cinq cents candidatures ont été enregistrées cette année. Bien que les candidats proviennent de divers secteurs, les entreprises agricoles ont soumis le plus grand nombre de candidatures.

Pour la toute première fois, des finalistes de la Gambie, de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Somalie ont été sélectionnés pour faire partie de la cohorte de 2019.

Osvaldo Rey Mokouma, 19 ans, originaire de la République du Congo, est le fondateur d'AquagriTech, une entreprise qui valorise les biodéchets urbains. Un an après l'ouverture de son activité, AquagriTech a adopté la technologie d'une serre urbaine produisant du poisson, des fruits et des légumes frais et sains toute l'année.

Pour sa part, Yannick Kimanuka, 21 ans, de la RDC, a fondé le complexe scolaire Kim, une école maternelle et primaire qui vise à réduire la tendance à la déficience intellectuelle constatée chez les enfants de sa communauté. Yannick Kimanuka a grandi dans la province du Nord-Kivu. Élevée par une mère célibataire, elle a remarqué que les écoliers de sa région avaient un accès limité à une éducation de qualité.

Le complexe scolaire Kim a pour objectif de préparer les enfants à être compétitifs sur le plan international. Pour ce faire, il poursuit quatre objectifs prioritaires: fournir à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale ; promouvoir la confiance en soi et le développement de chaque élève ; amener tous les élèves à s'approprier les connaissances et à acquérir les compétences qui les rendent utiles à la société ; préparer tous les élèves à être des citoyens responsables. Ce complexe scolaire a été approuvé par le ministère de l’Education de la RDC.

Les vingt finalistes se réuniront à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour un camp d'entraînement accéléré de douze jours au cours duquel ils seront encadrés par des experts locaux et mondiaux en vue de la sélection du jury indépendant qui décidera du gagnant du grand prix de vingt-cinq mille dollars.

Le bootcamp marque le début de la bourse Anzisha Prize des entrepreneurs, où chacun aura accès à un accompagnement en coaching, à des services d’accès au marché et à d’autres possibilités de financement.

 

 

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

1-Les vingt finalistes 2-Osvaldo Rey Mokouma 3-Yannick Kimanuka

Notification: 

Non