Prix de la photographie africaine contemporaine : Gosette Lubondo fait partie des sélectionnés

Dimanche 16 Août 2020 - 14:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La jeune photographe conogolaise fait partie des vingt-cinq présélectionnés pour le prix de la photographie contemporaine africaine, à travers sa série de photos « imaginary trop ». Ce prix international sera  décerné en septembre 2020 à Bâle, en Suisse.

Ce prix est décerné aux photographes dont le travail traite du continent africain ou sa diaspora. Il offre une ouverture médiatique mondiale lors de l’exposition photographique internationale et met l’accent sur la photographie africaine dans le monde de l’art.

Chaque année, cinq lauréats sont primés par un panel de jurys internationaux, afin de promouvoir la photographie africaine à l’échelle mondiale, tout en évitant une vision unilatérale, géographique ou culturelle.

Dans son projet de travail « imaginary trop », l’artiste aborde le thème de la mémoire et l’histoire des espaces abandonnés et livrés à la nature pour créer des mises en scène et reconstructions. Ces photographies préservent d’une part la mémoire de ces lieux en ruine et proposent également un nouvel éclairage social actuel. En 2015, la photographe a participé aux échanges et lectures portfolios dans le cadre de la biennale photographique de Bamako.

Sa série de photographie a été présentée en 2016 dans le cadre de la Biennale de Kampala, en Ouganda, en 2017, lors de l’édition de Art Paris, où elle est présentée par la galerie l’Agence Paris. Membre du KAS le Kin arstudio, une plateforme culturelle, fondée à Kinshasa en 2010, Gosette Lubondo a été lauréate des résidences photographiques du Musée de Quai Branly en 2017 et aussi finaliste du Goethe institut Master class. En mars dernier, un ouvrage rassemblant ses œuvres réalisées entre 2013 et 2019, a été publié à l’occasion de la première exposition individuelle de l’artiste.

Par ailleurs, la jeune photographe congolaise a participé à plusieurs expositions collectives à travers le monde : Seven Hills biennale de Kampala en 2016 ; collection si particulière, à Arles, en France, en 2017 ; éblouissement  biennale de Lubumashi en 2017 ; Stories Africa business and Economic forum en Egypte en 2017 ; Kinshsa chronique au musée international des Arts modestes, en France 2018 ; Congo Stars Joanneum museum Autriche, en 2018 ; Addis Foto fest en 2018.

Cissé Dimi

Légendes et crédits photo : 

Photo: Gosette Lobondo

Notification: 

Non