Produits pétroliers : l'amélioration du circuit d’approvisionnement s'impose aux acteurs du secteur

Mardi 21 Janvier 2020 - 16:42

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Afin de permettre au consommateur final d’accéder aux produits finis de qualité (gaz butane, essence, gasoil…) cette année, les acteurs du secteur pétrolier aval sont invités à fiabiliser de façon pérenne la chaîne d’approvisionnement du pays en produits pétroliers.

Le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thysthère Tchicaya, a fait cette invite lors de la réunion annuelle du comité technique des activités pétrolières aval pour 2019, tenue le 21 janvier à Brazzaville.

« En cette nouvelle année, je réitère les défis à relever, concernant l’approvisionnement du pays en produits pétroliers finis, et je reste confiant sur le maintien de vos efforts à participer efficacement à la résolution définitive de cette question », a-t-il déclaré.

S’agissant des activités menées l’année dernière, le comité a tenu trois séances délibératives assorties des enjeux, à savoir : la conformité et l’évolution de réglementation du secteur pétrolier aval face à la caducité de certains textes, la résolution de la problématique de péage et de pesage sur les routes nationales.

La mise en service des gares de péage ayant engendré le surcoût du transport des produits pétroliers, le comité a adopté et transmis à la signature des ministres en charge des Hydrocarbures, des Finances et du Commerce le projet d’arrêté portant compensation des surcoûts générés par les droits de péage des transports massif et terminal des produits pétroliers finis liquides.

Le projet d’arrêté portant révision du prix du gaz butane a été de même soumis à la structure des prix. « Afin de lui faire bénéficier des avantages liés aux taux réduits des droits et taxes de douane, le gaz butane, au lieu d’un produit de consommation massive, sera reconsidéré plutôt comme un produit de première nécessité », indique la note d’information du comité technique.

Rappelons que les activités pétrolières aval concernent, entre autres, le raffinage, le stockage, le transport, le transit, l’importation, la commercialisation.

Lopelle Mboussa Gassia

Légendes et crédits photo : 

Le ministre des Hydrocarbures au centre, présidant le comité technique

Notification: 

Non