Promotion de l’excellence : le concours Yekola participe à la formation de l’élite juvénile

Vendredi 18 Octobre 2019 - 13:05

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le lycée scientifique du quartier Massengo, au nord de Brazzaville, a occupé la première place du concours Yekola qui a regroupé les élèves de dix-sept écoles publiques et privées de la capitale, lors de sa première édition.

Organisé par la direction de l’entreprise Akili et parrainé par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation ainsi que deux élus de l’Assemblée nationale, le concours Yekola a pour objectif d’inciter les élèves à rehausser leur niveau scolaire. Il favorise leur brassage et aide à lutter contre les conflits interscolaires, un phénomène en évolution à Brazzaville. 

L’initiative de l’entreprise Akili, dirigée par Allegras Nkounkoue est une compétition inter-écoles ouverte aux élèves des cycles primaire et secondaire. Elle consiste pour cette socité à jouer sa participation à la formation de l’élite juvénile congolaise de demain.

Sur plus de mille élèves, quatre cents ont été déclarés lauréats au concours Yekola. La compétition inter-écoles était axée sur les disciplines comme : mathématiques, français, histoire, géographie et autres.

Plus de jeunes filles ont été lauréates lors de la première édition Yekola. « J’ai travaillé, j’ai lu mes leçons et je suis lauréate à ce jeu concours. Je demande à mes amis de classe à faire autant et voilà j’ai eu mon kit scolaire pour la rentrée », a expliqué Célina Banambongo, 9 ans, élève à l’institut Saint Béni.

L’organisation de la première édition a mobilisé environ trente millions  francs CFA avec l’aide des partenaires. Le promoteur du concours espère rassembler plus de soixante-quinze millions francs CFA pour la seconde édition.

Les fonds collectés aideront également à mettre en place un journal scolaire, un dispositif pédagogique destiné à concevoir en classe les articles, la mise en page et l'impression. Il reposera sur le travail en équipe, l'expression libre, la qualité rédactionnelle et la démarche journalistique.

Outre la mise en place d’un journal scolaire, le projet Yekola compte créer des clubs de travail dans les écoles. « Nous voulons doter notre pays, le Congo, d’une génération d’élites. On ne peut parler développement dans un pays s’il n’y a point d’éducation scolaire corsée. Nous avons constaté un taux élevé d’enfants mal encadrés d’où la fréquence dominante du phénomène de délinquance juvénile. Nous allons créer des clubs de travail dans les écoles pour inciter les élèves à demeurer dans la recherche aux heures parfois creuses et même pendant les vacances », a indiqué Lyaud-Verdes Mangoukou, vice- coordonnateur du projet Yekola.  

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

La directrice de l'entreprise Akili en compagnie des lauréats du concours/Adiac

Notification: 

Non