Radio Nova : vous avez le bonjour de Brazza !

Jeudi 23 Avril 2020 - 14:48

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

De Brazzaville à Paris, de Radio Mucodec à Radio Nova, il n’y a sur la bande passante qu’un seul pas allègrement franchi par l’émission « Greetings From Home », un véritable tour du monde sur les ondes des radios des six continents.

« Greetings from home » est une carte postale sonore qui voyage en forme d’ondes radiophoniques à travers le monde. Les mélomanes apprécieront cette évasion qui relève d’un concept simple et original consistant à confier à des radios étrangères la programmation musicale de cette émission diffusée du lundi au jeudi à partir de 20 heures sur les antennes de Radio Nova.  

Le 21 avril, après avoir donc couru les quatre coins de la terre, l’émission de Radio Nova  a posé ses valises au Congo ou plutôt c’est Radio Mucodec qui, fêtant son dixième anniversaire en cette année 2020, a posé les siennes à Radio Nova. Après  Bologne, Tunis, Madrid, Los Angelés, Moscou, Caracas, Lisbonne, Tel-Aviv et Montréal, l’épisode 10 de cette émission globe trotter a fait sa première escale sur le continent africain pour faire découvrir aux 421 000 auditeurs qui écoutent chaque jour Nova, la richesse du son de Brazza.  Une audience accrue de 37%, en ce temps de confinement, sur l’écoute en ligne pour les vingt-neuf fréquences que possède Nova sur le territoire français. C’est ainsi que de Paris à Marseille, en passant par Lyon ou Bordeaux, la France a jeté une oreille sur la sélection musicale de Radio Mucodec, l’une des trois stations la plus écoutée en République du Congo, où figuraient entre autres des artistes comme Zao, Jean jacques Essous, Franclin Boukaka,  Aurlus Mabélé, Extra Musica Nouvel Horizon…

Privat Tiburce, diplômé de l’école de journalisme de Lille et manager général de Radio Mucodec, très porté sur les thématiques culturelles, ne pouvait rêver de meilleur cadeau que cette collaboration internationale pour les dix années de la radio qui, rappelons-le, est présente dans quatre grands bassins de population du Congo, à savoir Brazzaville, Pointe Noire, Dolisie dans le Niari et Oyo dans la Cuvette centrale,  chacune de ses fréquences couvrant un rayon de 70 km à la ronde. Cette jolie heure passée au rythme de la musique congolaise et animée par Renaud Dynhebet vient ouvrir les frontières, qui nous sont fermées, entre deux pays confinés pour une évasion salvatrice en ces temps de pandémie.

Radio Nova, née en 1981, fêtera, quant à elle, l’année prochaine son cinquantenaire, un joli score pour cette radio indépendante qui  nous rappelle à la mémoire que 1981 aura marqué en France l’histoire de la radio d’une pierre blanche, année où les radios pirates de l’époque sont devenues, par la volonté de François Mitterrand fraichement élu à la Présidence de la République Française, des radios libres.  Au fil de sa longue histoire et en marge des modes musicales, Nova a fait découvrir en France de nouveaux courants que ce soit le Hip Hop, la World Music (Sono mondiale) ou encore les musiques électroniques. Aujourd’hui Nova revendique sa programmation musicale comme « un grand mix » dans lequel vient donc de se fondre les musiques du Congo Brazzaville.

 

 

Philippe Edouard

Légendes et crédits photo : 

Le logo du programme "Greetings from home »

Notification: 

Non