Réinsertion sociale : l'Unicef se préoccupe des enfants congolais associés dans les groupes armés

Samedi 26 Mai 2018 - 12:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'ambassadrice de l'agence de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, la Suédoise Gufran Al-Nadaf, a effectué une visite  de travail en République démocratique du Congo (RDC) pour récolter les desiderata de ces enfants afin de les porter au Conseil de sécurité des Nations unies.

La démarche de Gufran Al-Nadaf, souligne l’Unicef dans un communiqué de presse, vise à mieux comprendre l'impact du conflit armé sur les enfants en RDC et de renforcer son travail de plaidoyer. La Suédoise, ambassadrice de l'Unicef pour les enfants et les conflits armés, a centré sa visite en RDC sur deux villes, notamment Kinshasa, la capitale, et Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.  

À Goma, après avoir tenu une réunion avec le ministre provincial de l’Intérieur, l’ambassadrice de l’Unicef s'est entretenue avec un groupe d'enfants dans un centre de transition et d'orientation soutenu par cette institution. Au sein de cette structure, les enfants reçoivent des soins médicaux, psychosociaux et éducatifs pendant que leurs familles et communautés sont recherchées et que leur réintégration est préparée.

L'Unicef et ses partenaires ont assisté et réinséré, l'année dernière, quatre mille trois cent cinquante-deux enfants à travers dans tout le pays. Les principaux sujets et préoccupations soulevés par les enfants lors des réunions étaient liés au besoin de sécurité, de retour de la paix et à la possibilité pour eux de poursuivre leurs études car ils rêvent d'un avenir meilleur dans un monde en sécurité. L'ambassadrice a promis de faire entendre leur voix au Conseil de sécurité des Nations unies par l'intermédiaire du Groupe de travail sur les enfants et les conflits armés.

Notons que la Suède est actuellement membre du Conseil de sécurité des Nations unies et préside également le Groupe de travail sur les enfants et les conflits armés. Dans le cadre de l'attention particulière qu'elle accorde à la question de ces enfants, la Suède a nommé Gufran Al-Nadaf ambassadrice pour les enfants et les conflits armés. Le pays a identifié quatre priorités pour son travail: la mise en œuvre de l’agenda en faveur des enfants et les conflits armés, le droit des enfants à se faire entendre, le droit des enfants à l'éducation et à la santé, y compris la santé mentale. Avant son arrivée en RDC, l'ambassadrice Gufran Al-Nadaf a déjà visité plusieurs autres pays où des enfants sont touchés par un conflit armé. Sa prochaine étape sera la Jordanie.

Blandine Lusimana

Notification: 

Non