Religion : les Ahmadis exhortés à demeurer dans la sainteté

Mercredi 12 Juin 2019 - 19:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'appel a été lancé par le représentant légal de la Communauté musulmane Ahmadiyya au Congo, l’Amir Jama'at Khalid Mahmood Shahid, lors de la célébration de la fin du ramadan.

La fin du jeûne du mois de ramadan a été marquée par la célébration de la fête appelée « Eid-l-Fitr ». Pour la communauté islamique Ahmadiyya en République démocratique du Congo (RDC), cette célébration n’est pas seulement un moyen de marquer la fin du jeûne du mois de ramadan, mais également un grand moment de partage, de paix et de joie, comme il est recommandé à tous les musulmans.

Dans le cadre de cette fête, la communauté islamique Ahmadiyya au Congo (Comaco) a célébré, ce mois de juin dans la salle Don Bosco, à Masina/Petro-Congo, l’Eid-l-Fitr avec des invités (non musulmans). Dans le respect de la tradition musulmane, l’Eid-l-Fitr  a été une occasion de grands repas en famille, cadeaux, visites aux proches, etc.

La conformité avec le Saint Coran

Présidant cette célébration, le représentant légal de la Comaco, l’Amir Jama'at Khalid Mahmood Shahid, a invité les fidèles à demeurer dans l’odeur de sainteté avec Dieu, même après le mois de ramadan. « Le carême que nous faisons, c’est pour l’amour de Dieu. Sinon, aucune autre raison ne pouvait nous pousser à nous abstenir de manger et de boire. En vertu de cet amour, nous essayons de rompre avec nos mauvaises habitudes. Je nous recommande à continuer les efforts d’être en lien d’amour avec Dieu, même jusqu’au prochain mois de ramadan », a-t-il dit.

Cette fête était également l’occasion pour l’Amir Jama'at Khalid Mahmood Shahid de rappeler à ses convives que les enseignements du prophète Mahomet constituent les principes qui conduisent l’action de cette communauté partout où elle est implantée dans le monde. Les préceptes coraniques qui constituent le fondement de cette communauté, a-t-il souligné, ont comme soubassement des valeurs positives que sont la paix, l’amour du prochain, la patience, la tranquillité, la tolérance, la sincérité, etc.

Le représentant légal de la Comaco a précisé que s'appuyant sur les enseignements du Saint Coran et de ceux du saint prophète Muhammad, les musulmans Ahmadis tiennent que l’utilisation de la force est totalement interdite en matière de foi. La Comaco, a-t-il affirmé, encourage le dialogue interreligieux et défend l’Islam assidûment. « Cette religion qui signifie la paix essaie de corriger les malentendus concernant l’Islam en Occident », a insisté l’Amir Jama'at Khalid Mahmood Shahid, en notant que cette communauté musulmane rejette tout ce qui est violence sous toutes les formes et plaide pour la paix, la tolérance, l’amour et la compréhension mutuelle entre différentes religions. « Elle croit et pratique fermement l’enseignement coranique en notant qu'il ne doit pas y avoir de contrainte en religion », a–t-il conclu. Le ramadan, rappelle-t-on, est l’un des cinq piliers de l’Islam et est respecté par de nombreux musulmans pratiquants en RDC.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

l'Amir Jam’at Khalid Mahmood, devant les Ahmadis, lors de la célébration de la rupture du mois de jeûne du ramadan/ B.V Ipan

Notification: 

Non