Religion : les Kimbanguistes fêtent Noël

Samedi 26 Mai 2018 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’Eglise de Jésus Christ sur la terre a célébré, le 25 mai à Brazzaville, sa  fête de la Nativité, correspondant à la naissance, en 1916, de Salomon Dialungana Kiangani, son chef spirituel, de 1992 à 2001.   

Par le passé, les Kimbaguistes célébraient, à l'instar d'autres églises chrétiennes, la fête de Noël chaque 25 décembre. Ce qu'ils ont respecté de 1959 à 1998, soit pendant trente-neuf ans. A la suite de l'assemblée générale tenue à Nkamba, du 27 au 31 mars 1999, cette date a été révisée, les Kimbanguistes soutenant que Jésus-Christ n'était pas né le 25 décembre mais plutôt le 25 mai.

Les pasteurs Joseph Makouka, Azer Akouangué et Mathias Okolonele ont, à l'occasion, puisé des arguments sur la Bible pour illustrer la position géographique et climatologique de Narezath, la différenciation des calendriers juif, babylonien et grégorien pour expliquer aux fidèles kimbanguistes que la fête de Noël n’était pas le 25 décembre mais plutôt le 25 mai.

« Nous célébrons la fête de la Nativité, c’est-à-dire la naissance de notre seigneur Jésus-Christ. Cela peut paraître paradoxal aux yeux de certains chrétiens et observateurs non avertis. En effet, après Jésus-Christ, la question de la date de naissance du Christ ne fut pas tranchée et les hypothèses qu’avançaient les pères de l’Eglise ne parvenaient pas à convaincre », a expliqué le pasteur Joseph Makouka, représentant de la ville de Brazzaville au sein de l’église kimbanguiste, paroisse Plateaux des 15 ans.

Pour les Kimbanguistes, le 25 décembre est une date conventionnelle décidée par les pères de l’Eglise, par contre celle du 25 mai leur a été révélé. Bien que la position de cette église n’ait pas encore fait l’unanimité, elle suscite, cependant, critiques et railleries.     

Dans la liesse et habillés en uniforme blanc et vert, les mouvements des fidèles kimbanguistes : groupes de fanfare, flutistes et choristes ont défilé sur les quelques artères pour marquer l’ancrage à la fête de la Nativité qui correspond, selon eux, à l'acceptation chrétienne de la fête de Noël.

Rappelons que Nkamba, siège de l’église kimbanguiste, est une localité de la République démocratique du Congo située dans la province du Bas-Congo. Construite par les fidèles de cette église, elle est connue pour être la ville de naissance de Simon Kimbangu, le père du Kimbanguisme.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

1-Le pasteur Joseph Makouka, représentant de la ville de Brazzaville au sein de l’église Kimbanguiste, le 25 mai (Adiac) 2-Ouverture des festivités par une séance de prière (Adiac)

Notification: 

Non