Saint-Valentin. Couple Ngouloubi : « L’intercompréhension est le secret de longévité de notre couple »

Jeudi 13 Février 2020 - 22:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Malachie Cyrille Roson Ngouloubi et sa femme Ben-Bonheur Floriane Ngouloubi, deux chevronnés en banque et finances et écrivains, nous font part de leur conception de la Saint-Valentin. Entretien.

Les Dépêches du Bassin du Congo : Comment a commencé votre relation amoureuse ?

Malachie Cyrille Roson : Le point de départ de notre relation est l’endroit où travaille M. Ngouloubi. En effet, j’étais sa stagiaire pendant plusieurs mois. Trois mois plus tard, j’ai été rappelée par M. Ngouloubi autour d’un pot et c’est à cette occasion qu’il m’a dévoilé son cœur.  Chemin faisant, nous avons eu le temps de nous connaître. Actuellement, nous vivons ensemble et de notre union nous avons eu deux enfants (un garçon et une fille).

LDBC : Depuis quand vivez-vous ensemble ? Et quel est votre secret pour entretenir cette chaleur amoureuse dans le temps ?

Malachie Cyrille Roson : Nous vivons ensemble depuis six ans. Notre secret est fondé sur l’intercompréhension et la valeur que nous portons mutuellement.

LDBC : Que représente la Saint-Valentin pour vous ? Et que ferez-vous pour votre partenaire ?

Ben-Bonheur Floriane : Selon moi, la Saint-Valentin est un moment que je fête tous les jours avec mon partenaire. Pour cette journée spéciale, je ferai donc revivre à mon partenaire les moments les plus importants dans notre vie de couple, à travers un poème intitulé « Le jardin de mes délices » que j’ai écrit pour lui, mon prince charmant.

Malachie Cyrille Roson : Pour moi, la Saint-Valentin est un moment de rétrospection qui me permet de faire un bilan sur notre union en vue de s’améliorer. Poète que je suis, je déclamerai, pour lier l’utile à l’agréable, des poèmes d’amour à mon âme sœur, notamment ceux de mon ouvrage « L’Ombre d’un inconnu » en cours de publication aux éditions Le Lys Bleu à Paris en France.

LDBC : Un conseil à donner aux autres couples ?

Ben-Bonheur Floriane : Ce n’est pas du tout facile de vivre avec l’autre. Je conseille aux autres couples de vivre dans la prière, l’amour et le dialogue. La Saint-Valentin étant une fête mondiale des amoureux, chacun doit satisfaire son âme sœur selon sa convenance.

Malachie Cyrille Roson : Le seul conseil que je pourrais donner aux autres, c’est de vivre dans la compréhension mutuelle. Cette compréhension entraînera l’union des cœurs.

Propos recueillis par Aubin Banzouzi

Légendes et crédits photo : 

Photo1: Malachie Cyrille Roson Photo2:Ben-Bonheur Floriane

Notification: 

Non