Salubrité : les quartiers de Bandalungwa désinfectés

Mardi 15 Octobre 2019 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'initiative est en prélude à la grande opération d’assainissement initiée par le gouverneur de la ville de Kinshasa, qui sera lancée ce week-end par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

 

À quelques jours du lancement officiel de la campagne « Kin bopeto », le bourgmestre de Bandalungwa, commune pilote choisie pour accueillir ce grand événement, a procédé, le week-end dernier, à la désinfection des caniveaux et des eaux stagnantes, après des travaux de curage, de débouchage et d’évacuation des déchets et des immondices dans différents quartiers de cette municipalité.

Déterminé à redorer l’image de sa commune en la revêtant de sa plus belle robe, Bayllon Thierry Gaibene, en homme de terrain et qui a toujours prêché par l’exemple, a non seulement coordonné ces activités mais a lui-même participé. Sur le terrain, le bourgmestre, accompagné de son équipe de salubrité, a tenu ici le balai, porté là sur son dos le pulvérisateur pour la désinfestation et la désinsectisation de ces quartiers.

Une lutte contre les maladies parasitaires

Cette action s’inscrit dans sa détermination de lutter contre les maladies des mains sales et les maladies parasitaires qui sont généralement transmises par des moustiques et des mouches. En se lançant dans cette activité, Thierry Bayllon Gaibene s’emploie également dans la sensibilisation de la population de sa municipalité qu’il appelle à s’impliquer dans l’assainissement de son environnement, en s’appropriant l'opération initiée par le gouverneur Gentiny Ngobila et qui vise à redorer le blason de la ville-capitale.

Une action saluée et appuyée par la population

C'est ainsi que les habitants de Bandalungwa, contents de voir l’autorité communale aussi proche d'eux et préoccupé de leurs desiderata, l'ont encouragé dans cette initiative. Le maire a été, d'ailleurs, surpris et émerveillé de rencontrer sur le terrain, précisément à l’arrêt Baka yawu, un groupe des femmes, venues de manière spontanée, volontaire et bénévole, assainir cet endroit. Gaibene Thierry Bayllon s’est joint à ces passionnées du « salongo traditionnel » qu’il a encouragées à continuer sur cette lancée.

Partie de la maison communale, en passant par le rond-point Luputa, les places Baka yawu et Bloc, le marché N’siri, l’avenue Inga, la place Kimbondo et le marché Molart, c’est en début d’après-midi que la ronde conduite par le bourgmestre Gaibene a achevé cette tournée de travail.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Le bourgmestre Bayllon Thierry Gaibene exécutant les travaux d'assainissement

Notification: 

Non