Santé : l’Ordre de Malte France va rénover l’hôpital d’Enyellé

Samedi 25 Janvier 2020 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre de la deuxième phase de son projet en République du Congo, l’Ordre de Malte va réhabiliter et équiper le centre de santé d’Enyellé, situé dans le département de la Likouala, où ses équipes médicales offrent des soins médicaux à la population.

Selon le chef de projet de l’Ordre de Malte France au Congo, Guy Steiner, la Congolaise industrielle de bois (CIB) est en train de construire une scierie à Enyellé. Au terme des travaux du centre de santé, a-t-il confié, à la fois la population et les employés de la CIB vont bénéficier des soins médicaux.

« Quand il sera opérationnel, on espère d'ici à la fin de l'année, on commencera à faire des choses significatives … Pour cela, nous allons mettre en place une pharmacie, un laboratoire, un bloc opératoire pour faire de la chirurgie essentielle, c’est-à-dire des césariennes, des hernies, etc. », a expliqué Guy Steiner.

Grâce aux cliniques mobiles, les équipes de l’Ordre de Malte arrivent à soigner la population vivant dans les localités éloignées de la Likouala où elles administrent des soins aux malades souffrant de la lèpre et d’autres pathologies. « La lutte contre la lèpre est un peu le cœur de notre métier. Il n’y a aucune organisation, actuellement, qui plaide en faveur de cette cause. Nous allons à la rencontre de la population avec des véhicules ou des pirogues. On a découvert plus de 400 cas de lèpre », a dit le chef de projet de l’Ordre de Malte au Congo.

L’Ordre de Malte est appelé à réaliser son projet, d’une durée de trois ans, attendu par la population de la Likouala. Il travaille en partenariat avec le ministère congolais de la Santé, l’Agence française de développement, la CIB et d’autres structures.

Hormis l’aspect sanitaire, l’Ordre de Malte œuvre aussi en matière de développement à travers un appui dans les domaines de l’agro-alimentaire, de l’apiculture et bien d’autres.

De son côté, Jérôme Lockhart, également responsable de l’Ordre de Malte, a fait savoir que « nous avons l’impression de monter quelque chose qui, finalement, est assez fragile. L’Ordre de Malte est la seule association ou ONG présente en permanence à Enyellé. Nous avons rencontré beaucoup d’acteurs congolais et étrangers sur place qui partagent cette envie que le projet réussisse ».

Christian Brice Elion

Légendes et crédits photo : 

Guy Steiner et Jérôme Lockhart/Photo Adiac

Notification: 

Non